Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘attention’

Une tombe en Lucanie (Margherita Guidacci)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2022



 

Otto Dix   La Guerre

Une tombe en Lucanie

La figure
de plumes et de griffes (oiseau et démon)
se tient en arrière, mais prête à
bondir. Il la sent
mais il ne la voit pas, le jeune soldat
qui l’a derrière lui. Il la sent
et il la voit peut-être, l’adversaire
qui s’apprête, javelot au poing, à faire vibrer
le coup mortel. Nulle haine dans leur visage
mais une attention profonde, car doit s’accomplir vite
ce qui doit s’accomplir, et chacun d’eux porte
la triste conscience de l’amer destin
de l’homme en guerre. Au vainqueur,
rien n’assure que demain, sous le coup d’un autre
ce ne sera pas lui le vaincu, lui le tué.
Du condamné d’aujourd’hui l’âme reflue
avec son sang. Mystérieux comme sa Parque, un joueur de
flûte donne le signal. Les bras
serrés sur la poitrine ou levés
vainement au ciel, les femmes peuvent
commencer à pleurer.

(Margherita Guidacci)

Illustration: Otto Dix

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si tu meurs un beau jour (Ludovic Janvier)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2022




    

Si tu meurs
un beau jour
attention
à la marche
tu croiras
que ça monte
pas du tout
ça descend

(Ludovic Janvier)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Quoi ? Je vaux plus qu’une fleur (Fernando Pessoa)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2022




    
Quoi ? Je vaux plus qu’une fleur
Parce qu’elle ne sait pas qu’elle a de la couleur
et que moi je le sais,
Parce qu’elle ne sait pas qu’elle a un parfum
et que moi je le sais,
Parce qu’elle n’a pas conscience de moi
et que moi j’ai conscience d’elle ?

Mais qu’est-ce qu’a une chose par rapport à une autre
Pour en être supérieure ou inférieure ?
Oui, j’ai conscience de la plante
et elle n’a pas conscience de moi.
Mais si la forme de la conscience c’est avoir conscience,
qu’y a-t-il là-dedans ?

La plante, si elle parlait,
elle pourrait me dire : Et ton parfum ?
Elle pourrait me dire : Tu as conscience parce qu’avoir conscience est une qualité humaine
Et moi je n’en ai pas pour la seule raison que je suis fleur sinon je serais homme.
J’ai un parfum et toi tu n’en as pas,
parce que je suis fleur…

Mais pour quoi me comparer avec une fleur,
si moi je suis moi
Et si la fleur еst la fleur ?

Ah, ne comparons rien du tout, regardons.
Laissons-là analyses, métaphores, similitudes.
Comparer une chose à une autre
c’est oublier cette chose.

Aucune chose n’en rappelle une autre
si nous mettons toute notre attention sur elle.
Chaque chose ne rappelle que ce qu’elle est
Et elle n’est que ce que rien d’autre n’est.
La sépare de toutes les autres le fait qu’elle est elle.
(Tout est ce rien sans autre chose qu’il n’est pas.)

(Fernando Pessoa)

Recueil: Oeuvres poétiques
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Bouteille (James Sacré)

Posted by arbrealettres sur 25 janvier 2022



Illustration: Bernard Abadie
    
Bouteille espèce de mot balancé
entre deux d’autres niveaux de langage
comme un geste attention !
balance-la loin ça passe
par-dessus, bien, l’as-tu
entendue tomber silence
dans le poème que le mot est tombé
comme à côté, poème à balancer c’est fait
qu’est-ce qu’on entend ?

(James Sacré)

Recueil: Bocaux, bonbonnes, carafes et bouteilles (Comme)
Traduction:
Editions: Le Castor Astral & Le Noroît

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Attention (Frédéric Jacques Temple)

Posted by arbrealettres sur 10 septembre 2021



 

Illustration: Laurent Fièvre
    
Attention
à ne pas éteindre
en toi
le soleil

(Frédéric Jacques Temple)

 

Recueil: Par le sextant du soleil
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

À cette époque (Ishikawa Takuboku)

Posted by arbrealettres sur 30 décembre 2020




    
À cette époque, je n’y avais pas prêté attention
mais que de fautes
dans ces vieilles lettres d’amour !

***

(Ishikawa Takuboku)

 

Recueil: Le jouet triste
Traduction: Jérôme Barbosa et Alain Gouvret
Editions: Arfuyen

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le regard qui plonge vers moi (Georges Chich)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2020



    

Le regard qui plonge vers moi
Un regard que seul un enfant peut avoir
Qui cherche quoi
Un regard qui pourrait être terrible
S’il venait d’un adulte
Car il ne porte aucune intention
Aucune pensée mais qui est intense
Simplement intense
Un regard qui brûle ou donne la joie.

(Georges Chich)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: Numéro 128
Traduction:
Editions: Arpa

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mains de songe (Gilles de Obaldia)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2020



 

Mains de songe

Toute blessure demande
de l’attention, des soins

Cette qualité de présence
qui nous fait si souvent défaut
ici est exigée

Je veux bâtir un feu au bord du monde
pour revoir tes yeux,
pour serrer encore tes mains
et rire quand le bois du soleil crépite !

Mains de songe
palpant le visage changeant de l’eau
la beauté vous fait signe
du fond de la nuit

(Gilles de Obaldia)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rondeauderdrome du furet (Jacques Roubaud)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2020




    
Rondeauderdrome du furet

Qu’est-ce qu’il court, le furet !
Va-t-il passer par ici ?
Repassera-t-il par là?
Qu’est-ce qu’il court, le furet !
Regardez ! C’est lui, là-bas !

Va-t-il passer par ici ?
Attention ! Il vient ici !
Repassera-t-il par là ?
Regardez ! C’est lui, là-bas !
Attention ! Il vient ici !
Qu’est-ce qu’il court, le furet !

(Jacques Roubaud)

 

Recueil: Rondeaux poésies
Traduction:
Editions: Gallimard

    

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le talent (Léon Tolstoï)

Posted by arbrealettres sur 21 janvier 2020




    
Le talent est la faculté de concentrer son attention
sur tel ou tel objet et d’y voir quelque chose de nouveau
que les autres ne voient pas.

(Léon Tolstoï)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :