Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘au-dessous’

Entre le ciel et l’eau (Mihai Beniuc)

Posted by arbrealettres sur 9 mai 2020




Illustration: ArbreaPhotos
    

Entre le ciel et l’eau
Vole, vif et léger, l’oiseau.
Au-dessous est le gouffre; au-dessus, l’infini;
En face, le vent froid,
Coupant comme un couteau;
Derrière lui, la terre au loin,
Appelle la joyeuse étoile
Vers un tout autre but,
Le but, c’est un songe gravé
Dans le coeur de l’oiseau.

*

Des clartés sans nom apparaissent
Et des ténèbres
Attendent que tu les traverses,
Comète, avec ta traîne de rayons.
Elles sont assoiffées, les ténèbres,
Elles t’étreignent.

*

Le temps est là de retourner aux choses
D’où un jour tu pris ton essor.

(Mihai Beniuc)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le village isolé (Masaoka Shiki)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2019



    

(Masaoka Shiki)

 

Recueil: Les plus beaux HAÏKU(S)
Traduction: Akié Boulard
Editions: Arichi

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Au-dessous (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 27 mai 2019


C’est au-dessous
Pour les secrets,
Les rendez-vous,
Les réservoirs,

Pour un espace
Aux dimensions de la bonté.

(Guillevic)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

JOURS FERMES (Georges Drano)

Posted by arbrealettres sur 10 septembre 2018



JOURS FERMES

Il y a quelqu’un d’hésitant en soi
une face qui hésite en face de soi
et ne disparaît pas aux angles
une histoire d’avant
en haut, au-dessus, une histoire appelée hier et encore

une terre organique près de soi
un voyage contre la surface de soi
contre le réseau
une réduction par le dedans
un parler dans le sillage de soi
et en avant
il y a l’action toute prête en soi et qui n’a pas lieu
l’histoire sans histoire d’être venu et de parler.

(Georges Drano)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le sens du poème (Ts’ien K’i)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




    
Le sens du poème est parmi les bambous.
L’esprit de la Voie naît au-dessous des pins.

(Ts’ien K’i)

 

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)
Traduction: Patrick Carré et Zéno Bianu
Editions: Albin Michel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’oiseau ne vole pas (Pierre Garnier)

Posted by arbrealettres sur 13 avril 2018



 


    
l’oiseau ne vole pas
il se cueille

au-dessous
la Terre
vague et aigüe.

(l’oiseau se dissout dans l’air
comme l’aube)

suspendu à l’air —
écarté
il se raccorde.

ll applaudit au vol.

Puis dans l’air
il suspend l’air.

Sa fin est au centre.

(Pierre Garnier)

 

Recueil: Ornithopoésie
Traduction:
Editions: Des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Infini sur ma tête (Henri Cazalis)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2017




    
L’Infini sur ma tête;
au-dessous, l’Infini encore ;
et au milieu, ce bruit des rues,
ces hommes et ces femmes,
toutes ces fanges : quel rêve !

Et qui le fait donc?
— moi, mon cerveau malade,
ou, à la fois,
le cerveau malade de l’Infini,
et le mien !

(Henri Cazalis)

 

Recueil: Le livre du Néant
Editions: Alphonse Lemerre

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je m’interroge : d’où vient à ma blessure (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017



Illustration
    
Je m’interroge : d’où vient à ma blessure
Cet animal couronné de soleil
Ce fugitif?
Le papillon a dit : et je dis ce qu’a dit
Le papillon, j’ai chanté :
Du feu rougeoie dans la rose de la nuit
Pareil à elle
Je me bats dans l’extase
Autour de ses pétales
Au-dessus de ses pétales
Au-dessous de ses pétales
Et prolonge le chant.

(Adonis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au-dessous (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2017



C’est au-dessous
Pour les secrets,
Les rendez-vous,
Les réservoirs,

Pour un espace
Aux dimensions de la bonté.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 5 Comments »

Orage (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 20 novembre 2016



La fenêtre
un trou vivant où l’éclair bat
Plein d’impatience
Le bruit a percé le silence
On ne sait plus si c’est la nuit
La maison tremble
Quel mystère
La voix qui chante va se taire
Nous étions plus près
Au-dessous
Celui qui cherche
Plus grand que ce qu’il cherche
Et c’est tout
Soi
Sous le ciel ouvert
Fendu
Un éclair où le souffle est resté
Suspendu.

(Pierre Reverdy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :