Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Bakary Bamba Junior)’

Vivre (Bakary Bamba Junior)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2018



Vivre

Vivre et ne pas seulement exister
parce que l’hirondelle apporte le printemps
Parce qu’après la pluie, le beau temps
parce qu’il faut toujours rester enfant.

Toujours vivre!
parce que le bonheur est quotidien
Parce qu’aimer fait du bien
Parce que donner ne coûte rien.

Encore Vivre!
Parce que la fleur sent bon
Parce que le gâteau sur la langue fond
Parce que nous aimons cette chanson.

Oh vivre!
Parce que la peine est passagère
parce que la rancune est meurtrière
Parce que la vengeance est amère.

Oui vivre!
parce que le pardon soulage
Parce que le sourire chasse la rage
Parce qu’oublier demande du courage.

Hum vivre!
Parce que demain rimera avec liberté
Parce que bientôt émergera la vérité.
Parce que nus avons tous droit à la gaieté.

Enfin vivre!
Parce que chaque défaite nous assagit
Parce que chaque victoire nous grandit
Parce que ce combat nous affranchit.

Vivre et ne plus seulement subsister
Parce que la vie est éternelle
Parce que l’amour est immortel
Parce que la mort est un horizon irréel.

(Bakary Bamba Junior)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je crois vraiment que nous aimons tous tomber amoureux (Bakary Bamba Junior)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2017



je crois vraiment que nous aimons tous tomber amoureux,
certains plus que d’autres.

Je crois aussi que nous aimons tous les premiers sentiments, leur naissance,
savoir que nous possédons les pensées et le coeur de quelqu’un.
Que nous avons la capacité de hanter une autre personne.

Que d’un simple regard, d’une simple caresse, d’un simple mot,
nous pouvons changer son univers, sa vie…

Le plus dur, c’est de rester, de construire,
de ne pas prendre la fuite quand la magie semble avoir disparu…

(Bakary Bamba Junior)

Illustration: Marc Chagall

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Comment leur dire ? (Bakary Bamba Junior)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2017



Comment leur dire ?

Comme leur dire ces vérités
Qui dans leurs vies vont tout changer?
Comment leur annoncer
Sans pour autant les effrayer?

Comment leur dire qu’ils sont des Dieux?
Il y a si longtemps qu’ils l’ont oublié,
Qu’ils n’ont jamais été chassés des cieux
Et que nous n’avons jamais été séparés?

Mais comment leur dire qu’ils sont faits d’Amour
Qu’il leur suffit de se le rappeler?
Qu’il faut bénir la peur qui nous entoure
Si nous voulons nous élever?

Et comment leur dire que leur avenir
Est fait de gloire et de félicité?
Qu’il faut sécher les larmes et garder le sourire
Pour faire disparaître la souffrance de notre réalité?

Comment leur dire qu’il faut bénir
Même ceux qui nous font souffrir?
Et de tout coeur leur accorder le pardon,
Car ils ne méritent que notre compassion?

Oh comment leur dire que l’heure est venue
Pour tous les enfants du royaume qui se croyaient perdus
De s’en retourner au sein du père
En revêtant leur habit de lumière.

(Bakary Bamba Junior)

 Illustration: Barry Euren  

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le bonheur (Bakary Bamba Junior)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2017



Le bonheur

C’est déjà cette chanson qui passe
C’est aussi l’image de ce bébé qui sourit
C’est encore ce croissant qui me régale
C’est toujours cette rose qui sent l’amour
C’est souvent la douceur de l’eau sur ma peau

Un son, une image, une saveur, une odeur, une caresse
Suffisent à me rendre heureux.

C’est aussi le son de ta voix murmurant des douceurs
C’est encore ton corps nu exposant tes rondeurs
C’est toujours la saveur de ton intimité sur ma langue
C’est souvent l’odeur de tes aisselles qui m’excite
C’est surtout la douceur de ma chair dans tes chairs

Un son, une image, une odeur, une caresse
Et le paradis m’est redonné.

C’est également le doux murmure des vagues
C’est encore la vue de cet oiseau dans le ciel
C’est souvent le goût salé de la mer
C’est toujours le parfum unique des algues
C’est surtout la douce caresse du vent sur ma peau

Un son, une image, une saveur, une odeur, une caresse
Et me voilà connecté à l’univers.

C’est finalement le chant du vent dans les palmiers
C’est toujours tes rondeurs offertes à ma vue
C’est encore le goût salé de tes baisers
C’est souvent le parfum du sable mouillé
C’est plus que jamais la caresse de l’eau sur nos corps enchevêtrés

Un son, une image, une saveur, une odeur, une caresse
Tu vois! Ce n’est pas grand-chose le bonheur.

(Bakary Bamba Junior)

 Illustration: Isa Maria  

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les silences (Bakary Bamba Junior)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2017



Les silences

Il y a le silence de la nuit,
Si calme et si troublant;
Il y a le silence de la mer,
Si doux et si berçant;
Et il y a le silence de son sourire
Si généreux et si apaisant.

Il y a le silence des enfants,
Si tendre et si touchant;
Il y a le silence des baisers,
Si savoureux et si renversant;
Et il y a le silence de ses regards
Si beau et si captivant.

Il y a le silence des adieux,
Si dur et si déchirant;
Il y a le silence des opprimés,
Si dur et si déchirant;
Et il y a le silence de ses absences,
Insupportable souffrance.

(Bakary Bamba Junior)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fleur sauvage (Bakary Bamba Junior)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2017



Fleur sauvage

Comme une fleur sauvage toute seule isolée,
Je t’ai découverte un soir te promenant près du rivage.

Belle fleur sauvage aux couleurs captivantes,
Je me suis approché de toi et t’ai admirée.

Fleur sauvage qu’on voudrait cueillir,
Je t’ai exposé mes désirs.

Dangereuse fleur sauvage isolée,
Tu t’es donnée à moi pour un amour sanglant.

Fleur sauvage attirant une abeille,
Je suis entré en toi et tu t’es refermée sur moi.

Douce fleur sauvage au parfum envoûtant,
J’ai perdu toute raison le temps de nos ébats.

Fleur sauvage au nectar enivrant,
Je me suis écoulé en toi et tu as ruisselé sur moi.

Si belle fleur sauvage, mais unique au monde,
Tu es partie sans bruit me laissant dans mes rêves.

Comme une fleur sauvage fanée au fil du temps,
Mon souvenir de toi est parti avec le vent.

(Bakary Bamba Junior)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Envie de l’aimer (Bakary Bamba Junior)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2017



Envie de l’aimer

Tout en elle donne envie d’aimer
Son sourire franc, qu’elle vous offre
Son regard,qui vous couvre d’une tendresse troublante
Ses dents, si blanches
Son sourire, ah son sourire !
Comme elle est belle !
Tout ce qu’elle porte lui vas si bien
Qu’on jurerait qu’elle est née avec !

Et toi, gros imbécile
Tu passes ton temps à l’admirer,
a contempler la beauté de ses cheveux
A penser que tu l’aimes
Sans pouvoir le lui dire

Et à écrire sur des feuilles blanches
Avec un stylo violet
Que tout en elle te donne
Envie de l’aimer

***

A toutes celles dont l’amour m’a propulsé encore plus haut
et à ceux que je ne cite pas ici,
mais dont le passage ou la présence dans ma vie
m’aura permis d’une façon ou d’une autre d’être l’être que je suis.
A toutes les femmes de l’univers,
A toutes ces déesses qui ignorent qu’elles en sont.

(Bakary Bamba Junior)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :