Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘banquise’

Nuages (Gaëtane Drouin-Salmon)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018


Nuages

Poèmes de corolles silencieuses
Jardins d’enfance et d’espace
Sculptures d’illusions et de neige
Visages de rêves et de voyage

Naissances de voiles et de solitude
Valses d’images et de temps
Gerbes de banquises et d’ailes

Tempêtes de confiance et d’orage
Départs de saisons et d’éclat
Murs d’eau et de tourbillons

Puissances d’espoir et de paresse
Dérives de mémoire et de glace
Chants de foules et de dentelle
Parcelles d’âmes et de corps!

(Gaëtane Drouin-Salmon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Murailles des tempêtes (Jean Laude)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2018



 

Hervé Rochoux  tempête9

Murailles des tempêtes, j’y cloue un fanal.
Banquises suspendues, surface d’un seul gris.

Il demande. J’ai demandé. Rien ne répond qu’un cri, un cri
que l’on isole
des basses tailles de la mer

La chambre alternative, et les remparts du temps.
Seulement ce fanal, et seulement ce clou, rouillé, qui se délite.

Le vent fut la banquise, infranchissable mur affronté la nuit,
et l’obscur m’interroge.
L’ombre envahit la houle. Il y a ce silence, en bordure de ciel,
la trace blanche d’un éclair.

Un cri, ce n’est qu’un cri, que l’on isole.
Et le cri meurt, insecte bref, fourbu, entre les lattes.

(Jean Laude)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Hervé Rochoux 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

QUELQUES MOTS (Claude Prouvost)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2018



 

Gabriel Ferrier  l

QUELQUES MOTS

Je t’écris quelques mots de nuit
Quelques fragments de ma banquise
Un flot d’espoir trop vite enfui
En laissant des mots de hantise

Je t’écris quelques mots de fleurs
Quelques parfums de pétulance
Un peu de faste et de couleurs
Pour peindre mes mots d’espérance

Je t’écris quelques mots d’azur
Quelques vigueurs de forteresse
Un incendie sur le futur
Pour brûler des mots d’allégresse

Je t’écris quelques mots d’amour
Quelques fournaises de ma vie
Ton souvenir en chaque jour
Habillant mes mots d’ambroisie

(Claude Prouvost)

Illustration: Gabriel Ferrier

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une abeille s’est noyée (Katell Antoine)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2018



dans la banquise de grêle
une abeille s’est noyée
un monde si instable
sans cesse renouvelé
personne pour le voir
dix mille ans pour l’inventer

(Katell Antoine)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

TOUTES LES ÂMES (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2018



 

TOUTES LES ÂMES

Anonymat et banquise : novembre
par son seul nom, dansé
à mort
dans la parole brisée
de la houe et du sillon
tracé
des gouttières d’accablement — ces
marteaux adorés
vomissures
projetées
dans les zones du sang.

Une transfusion de ténèbres,
la paix fertile, empiétant
sur la tuerie.

Vie égale à la vie.

(Paul Auster)

Illustration: Volker Birke

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le peuple assassina les mots (Joë Bousquet)

Posted by arbrealettres sur 7 décembre 2017




    
Le peuple assassina les mots
parce qu’ils confondaient
cathédrale et banquise,
arc-en-ciel et zébu,
volubilis et rire de la reine.
Bientôt,
le peuple assassina
le très jeune silence.

(Joë Bousquet)

 

Recueil: Poèmes, un
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je nous sens amants (Patrick Williamson)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017



Illustration: Matthew Cusick
    
je nous sens amants, moi
seul et la mer bleu-noir
cachant l’hiver, sa banquise
arrachée, crêtes tourbillonnantes
balayant les abîmes.

***

I feel we are lovers, just
myself, & black-blue sea,
hiding the winter, its debris
swept away, swirling crests
skating over the fathoms.

(Patrick Williamson)

 

Recueil: Trois rivières
Traduction: Max Alhau
Editions: L’Harmattan

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SUR LE CHEMIN DE LA MORT (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 29 juin 2017



 

Maria Kreyn  -ImpressioniArtistiche-2

SUR LE CHEMIN DE LA MORT

Sur le chemin de la Mort
Ma mère rencontra une grande banquise;
Elle voulut parler,
Il était déjà tard,
Une grande banquise d’ouate.
Elle nous regarda mon frère et moi,
Ét puis elle pleura.
Nous lui dîmes — mensonge vraiment absurde que nous
comprenions bien.
Elle eut alors ce si gracieux sourire de toute jeune fille,
Qui était vraiment elle,
Un si joli sourire, presque espiègle;
Ensuite elle fut prise dans l’Opaque.

(Henri Michaux)

Illustration: Maria Kreyn

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Grande banquise (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 29 juin 2017



Sur le chemin de la Mort,
Ma mère rencontra une grande banquise ;
Elle voulut parler,
Il était déjà tard,
Une grande banquise d’ouate.

Elle nous regarda, mon frère et moi,
et puis elle pleura.

Nous lui dîmes – mensonge vraiment absurde –
que nous comprenions bien.
Elle eut alors ce si gracieux sourire de toute jeune fille,
Qui était vraiment elle,
Un si joli sourire, presque espiègle;
Ensuite, elle fut prise dans l’Opaque.

(Henri Michaux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ourses (Samuel Marchak)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2017



Sur la banquise au pôle
Deux ourses
Rigolent:
– Oh, ces étoiles,
Qu’elles sont drôles!
Elles s’appellent comme nous
Mais ressemblent à des casseroles…

(Samuel Marchak)

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , | 6 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :