Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘barbelés’

À quels travaux forcés Hitler est-il condamné en enfer ? (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2020



À quels travaux forcés Hitler
est-il condamné en enfer ?

Peint-il des murs ou des cadavres ?
Flaire-t-il le gaz de ses morts ?

Le nourrit-on avec les cendres
de tant d’enfants carbonisés ?

Ou le fait-on, depuis sa mort,
boire du sang à l’entonnoir ?

Ou martèle-t-on dans sa bouche
les dents arrachées pour leur or ?

Ou le couche-t-on pour dormir
sur ses pointes de barbelés ?

Ou, pour les lampes de l’enfer,
couvre-t-on sa peau de tatouages ?

Ou est-il mordu sans pitié
par les dogues noirs du grand feu ?

Ou doit-il sans fin, jour et nuit,
marcher avec ses prisonniers ?

Ou doit-il mourir sans mourir
éternellement sous le gaz ?

(Pablo Neruda)

Illustration: George Grosz

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Pour te retrouver (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018




    
Pour te retrouver chaque jour
en contrebande
je traverse un mur et bondis
d’une frontière invisible
j’arrache en moi les barbelés
malgré l’interdit je relève
le passage à niveau
du train d’on ne sait quel désastre
que je ne verrai pas venir.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: J’ai failli la perdre
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’oiseau chanteur (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 21 août 2016


 

L’oiseau chanteur passait et repassait
au-dessus de la ligne des raisons fragiles
où la très sage sève ourlait les barbelés
L’oiseau passeur chantait et rechantait
sur les semailles de fleurs et de ruines
dans le silence du corps broyé de la ville
couronné d’un soleil étincelant d’épines
Il ne voyait que l’or du ciel sans cicatrice
il ne sentait qu’un feu de saison sans supplice
il ne chantait que le sacré sans sacrifice
et la fidélité â soi sans servitude
Il ignorait la terre où s’annulent les sangs
il portait le printemps qui n’a pas de frontières
il vivait dans le camp qui dévaste l’hiver
il disait aux hommes la certitude
de s’unir pour vaincre le temps.

(Robert Mallet)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Fleurs d’Espérance (Paul Henri Lezac)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2015


barbele

Fleurs d’Espérance

Aux barbelés des camps et des prisons
Eclosent d’étranges fleurs d’espérance
Nées de la peur, des cris, de l’ignorance
Qu’un coeur parfois fait devenir chanson

Et de ces peurs, de ces coeurs, de ces fleurs
Et de ces ronces et de ces fers rouillés
Un fruit parfois vient à maturité,
Un fruit poussé au terreau du malheur.

Et il prend là des noms bien différents,
Couleur du regard que chacun lui porte,
Arrête-toi et laisse filer le temps.

Le temps ici hélas est démesure
La liberté perçue entre deux portes,
Et fleurs de salpêtre sur les vieux murs.

(Paul Henri Lezac)

Textes de Prisonniers: lecercledespoetesdetenus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :