Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘barbier’

A quelle caste appartient un saint (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 16 avril 2017



Il n’est pas besoin de demander à quelle caste appartient un saint.
Car le prêtre, le guerrier, le commerçant, et toutes les trente-six castes,
sont également en quête de Dieu.

Le barbier s’est mis en quête de Dieu,
la lessiveuse, le charpentier
Même Raidas s’était mis en quête.

Le Rishi Swapacha était tanneur d’après sa caste.
Hindus et Moslems tout de même ont achevé
cette fin où ne subsiste plus aucune marque de distinction.

***

It is needless to ask of a saint the caste to which he belongs;
For the priest, the warrior, the tradesman, and all the thirty-six castes,
alike are seeking for God.

It is but folly to ask what the caste of a saint may be;
The barber has sought God, the washerwoman, and the carpenter —
Even Raidas was a seeker after God.

The Rishi Swapacha was a tanner by caste.
Hindus and Moslems alike have achieved that
End, where remains no mark of distinction.

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PAYSAGES URBAINS (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2015



vieux paris

PAYSAGES URBAINS

Au coin de la rue des Ursins
Et de la rue de la Colombe

Le vieux Paris qui se souvient
Sur la Seine ouvre ses yeux bleus.

L’accordéon me frappe au coeur,
Tonnerre allègre des souliers ;

Un bal délirant de rancoeurs
Plein de louffiats et de soutiers,

Vin blanc gommé, chapeaux de cartes,
Inconséquences du sommeil

On sent le passage d’un ange
Dessus la chope du barbier

Cependant que l’heure ivre sonne
Au pavillon des couvre-feux,

Que l’aube ouvre ses ailes mortes,
Poussiéreuse et grise déjà

Lumineuse, manger d’étoiles
D’aigles invisibles, tambours.

Effarée d’humaines tempêtes,
D’un grondement qui vient de loin…

(Maurice Fombeure)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :