Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘barbu’

Les femmes (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2018




    
Les femmes

Les femmes nous les enfermons
dans des cavernes muettes,
des cuisines, des souillardes,
des placards, des caves, des soupentes.

Nous les tenons serrées de linges noirs,
de la tête aux orteils.

Avec zèle, nous les engrossons
de futurs barbus.

Les adultères, nous les enterrons vives.
Les rebelles, nous les égorgeons.

Dieu nous promet une juteuse éternité
de voluptés célestes.

Dans cette attente,
de temps à autre,
nous violons quelques infidèles.

(Jean Joubert)

 

Recueil: Longtemps j’ai courtisé la nuit
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme les hirondelles (Gabriel Cousin)

Posted by arbrealettres sur 20 mars 2018



Comme les hirondelles

Le temps avait passé.
La maison s’était assoupie.

Les filles étaient parties.
Des gendres barbus
étaient venus s’installer à notre table.

Et voici les chambres se recouvrent de linge blanc.
Les langes encombrent les baignoires.
Les placards s’entrouvrent
libérant les cris et les rires
que nous venions de ranger.

Dans la maison vieillissante,
avec le printemps,
les hirondelles sont revenues.

(Gabriel Cousin)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au phare Borg’ Djellidj (Aya Cheddadi)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2018




    
Au phare Borg’ Djellidj (coordonnées 33° 53′ 3″ N et 10° 44′ 51″ E)
rien à signaler la mer est tiède le ciel bleu
la radio est allumée sur une page d’informations
le speaker cache mal son irritation
toujours rien en vue
une bouteille de Celtia vidée hier soir par un barbu
passe près d’un bateau où l’on grille des sardines
le gardien du phare se reconnaît dans cette bouteille
une bouteille de bière sans message
jetée à la mer comme une ordure
qui ira se briser contre un rocher

(Aya Cheddadi)

 

Recueil: Tunis marine
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vous allez voir ce que vous allez voir (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 16 février 2017



Vous allez voir ce que vous allez voir

Une fille nue nage dans la mer
Un homme barbu marche sur l’eau
Où est la merveille des merveilles
Le miracle annoncé plus haut?

(Jacques Prévert)


Illustration: Fabienne Contat

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

MATINES (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 4 novembre 2015



MATINES
Pour André Simon.

Bien souvent le matin j’ai
Le doux plaisir de surprendre
Des belles en négligé
Un pain frais dans leurs bras tendres

Les biffins, rois de l’aurore,
Barbus comme des sapeurs
Puant le pivois qui robore,
Tue les nocturnes vapeurs

Au faite des balcons d’aube
Roucoulent nos ramiers gras
Puis la lune se dérobe
Dans les nuages de ses draps

La ville en chaussons résonne
Des premiers pas du matin
Au ciel, il n’est plus personne,
Ni même un coq incertain

Riboulant de la prunelle
Je bâille au soleil levant
Je pousse ma ritournelle
En écartant mes auvents

Merci du jour qu’on accorde
A mon appétit vivant,
Que j’use jusqu’à la corde
— Neige, pluie, soleil ou vent —

(Maurice Fombeure)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :