Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘basilique’

Notre-Dame de Paris (Gérard de Nerval)

Posted by arbrealettres sur 16 avril 2019




    
Notre-Dame de Paris

Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être
Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ;
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher
Comme un loup fait un bœuf, cette carcasse lourde,
Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde
Rongera tristement ses vieux os de rocher !

Bien des hommes, de tous les pays de la terre
Viendront, pour contempler cette ruine austère,
Rêveurs, et relisant le livre de Victor :
— Alors ils croiront voir la vieille basilique,
Toute ainsi qu’elle était, puissante et magnifique,
Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort !

(Gérard de Nerval)

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

Recueil: Odelettes
Traduction:
Editions:

 

… Souvenirs …15/02/2015
https://arbreaphotos.wordpress.com/2013/02/15/nouvelles-cloches-en-attente-dascension-a-notre-dame-de-paris-desole-flash-interdit/

 

Pour celles et ceux qui voudraient participer à sa … Résurrection …

https://don.fondation-patrimoine.org/SauvonsNotreDame/~mon-don

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Basilique (Daniel Biga)

Posted by arbrealettres sur 5 mai 2018



 

Basilique

Le carillon de la Cathédrale à toutes volées s’envole
nous voilà transportés dans les champs de jeunesse
dans les rivières du dimanche matin

ça un poème?
ce ne sont que quelques notes candies
quelques mots caramélisés
autour d’une émotion

(Daniel Biga)

Illustration: Maximilien Luce

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout dort. Le fleuve antique … (Albert Samain)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2017



Notre Dame

Tout dort. Le fleuve antique entre ses quais de pierre
Semble immobile. Au loin s’espacent des beffrois.
Et sur la cité, monstre aux écailles de toits,
Le silence descend, doux comme une paupière.

Les palais et les tours sur le ciel étoilé
Découpent des profils de rêve. Notre-dame
Se reflète, géante, au miroir de mon âme.
Et la Sainte-Chapelle a l’air de s’envoler ! …

Tout dort dans les maisons où regarde la lune.
Et ceux-là qu’éreinta la vie et son travail
Jouissent, poings fermés, leur somme de bétail
Ou galopent furieux la course à la fortune.

Pour moi, je veille, l’âme éparse dans la nuit,
Je veille, coeur tendu vers des lèvres absentes,
Parmi la solitude aux brises caressantes,
Et la lune à travers les arbres me conduit.

Paris est recueilli comme une basilique ;
À peine un roulement de fiacre, par moment,
Un chien perdu qui pleure, ou le long sifflement
D’une locomotive – au loin – mélancolique.

Le silence est profond, comme mystérieux.
La nuit porte l’amour endormi sous sa mante
Et je n’entends plus rien dans la cité dormante
Que ton haleine frêle et douce, ô mon amante,

Qui fait trembler mon coeur large ouvert sous les cieux.

(Albert Samain)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quel fruit est notre réserve, quelle fleur ? (Hilda Doolittle)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2016



basilic-sacre1

Les murs ne tombent pas
[26]

Quel fruit est notre réserve,
quelle fleur ?

quelle saveur possédons-nous,
quelle guérison-des-nations particulière

est notre feuille ? est-ce le balsamodendron,
le simple basilique, ou bien nôtres

sont-elles la lance et la feuille-flèche
du palmier ?

sommes-nous nés d’une île ou d’un oasis
ou bien nous tenons-nous

sans fruit au bord du champ
afin d’étendre

l’ombre sur les moissonneurs de blé
dans la chaleur de midi ?

***

What fruit is our store,
what flower?

what savour do we possess,
what particular healing-of-the-nations

is our leaf? is it balsomodendron,
herb-basil, or is ours

the spear and leaf-spire
of the palm?

are we born from island or oasis
or do we stand

fruit-less on the field-edge,
to spread

shade to the wheat-gatherers
in the noon-heat?

(Hilda Doolittle)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le soldat mort (Olivier Deschizeaux)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2016



Le soldat mort

Le poète fourbit sa musique, une
musique à lire, dans le silence d’une
basilique j’accroche un astre à ma
poitrine, l’heure viendra où les sylphes
demanderont asile en moi.

(Olivier Deschizeaux)

Découvert ici: http://revuedepoesie.blog.lemonde.fr/

Illustration: Jacqueline Fabbri

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans la basilique II (Jean Moréas)

Posted by arbrealettres sur 18 novembre 2015



Dans la basilique II

Dans la chambre rose où les lilas blancs
Mêlaient leurs parfums aux tiédeurs des bûches,
Cette présidente en peignoir à ruches,
Quand elle jouait avec ses perruches,
Sangdieu ! Qu’elle avait des regards troublants !

Tu n’as pas cueilli les beaux lilas blancs,
Tu n’as pas cherché les secrets troublants
Du peignoir à traîne avecque des ruches,
Dans la chambre rose où les lilas blancs
Mêlaient leurs parfums aux tiédeurs des bûches.

(Jean Moréas)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans la basilique (Jean Moréas)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2015



Dans la basilique I

Dans la basilique où les pâles cierges
Font briller les ors du grand ostensoir,
Sur les feuillets des missels à fermoir
Courent les doigts fins des pudiques vierges.
Elle t’attendait, la vierge aux yeux bleus,
Mais tu n’as pas su lire dans ses yeux-
Dans la basilique, aux clartés des cierges.

(Jean Moréas)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :