Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘bassine’

Habiter un lieu (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2018



Habiter un lieu

Habiter une chambre, qu’est-ce que c’est?
Habiter un lieu, est-ce se l’approprier?
Qu’est-ce que s’approprier un lieu?
A partir de quand un lieu devient-il vraiment vôtre?

Est-ce quand on a mis à tremper ses trois paires de chaussettes
dans une bassine de matière plastique rose?
Est-ce quand on s’est fait réchauffer des spaghettis
au-dessus d’un camping-gaz?

Est-ce quand on a utilisé tous les cintres dépareillés de l’armoire-penderie?
Est-ce quand on a punaisé au mur une vieille carte postale
représentant le Songe de sainte Ursule de Carpaccio?

Est-ce quand on y a éprouvé les affres de l’attente,
ou les exaltations de la passion,
ou les tourments de la rage de dents?
Est-ce quand on tendu les fenêtres de rideaux à sa convenance,
et posé les papiers peints, et poncé les parquets?

(Georges Perec)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans les gorges la rivière est limpide (Yang Wan Li)

Posted by arbrealettres sur 26 août 2016



Dans les gorges la rivière est limpide,
Dans les gorges la pluie est cinglante.
Au milieu de la nuit « siao siao »,
le son froid commence.
Sur une bassine en cristal
sautillent dix mille perles.
Le son clair de chaque goutte
pénètre jusqu’à l’os.
Sortant du rêve, je gratte ma tête
et me lève pour écouter.
J’écoute, j’écoute, jusqu’à l’aube.
Toute ma vie j’ai écouté la pluie
et maintenant ma tête est blanche.
Pourtant je n’avais pas encore
compris le son de la pluie,
La nuit, sur la rivière printanière.

(Yang Wan Li)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Certaines nuits (Luc Decaunes)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2016



Certaines nuits les esprits frappeurs venaient me visiter.
Dans la mince cloison qui sépare la chambre de la cuisine,
ils avaient élu domicile et me tenaient éveillé dans l’obscurité.
Longuement ils frappaient de petits coups légers et réguliers
— mais je ne savais les comprendre.
Le petit jour ne les lassait pas.
Je me levais et entrais dans la cuisine
le robinet mal fermé s’était égoutté toute la nuit
dans la grande bassine en fer.

(Luc Decaunes)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MORTE SAISON (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




MORTE SAISON

Un homme écoutait l’objection
d’un autre
qui voulait son âme immortelle
sur un seuil de porte une femme
jouait avec une bête
en pleurant
et dans les offices restaient
les végétaux, le lait
les bassines
aux reflets de sang.

(Jean Follain)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :