Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘beaux’

Green (Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 26 janvier 2017



Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu’à vos yeux si beaux l’humble présent soit doux.

J’arrive tout couvert encore de rosée
Que le vent du matin vient glacer à mon front.
Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée
Rêve des chers instants qui la délasseront.

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
Toute sonore encor de vos derniers baisers;
Laissez-la s’apaiser de la bonne tempête.
Et que je dorme un peu puisque vous reposez.

(Verlaine)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

NE… (André Spire)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2016




NE…

Quand je valais quelque chose,
Digue, digue, digue.
Quand je valais quelque chose,
Ne touche pas au feu,
Me disait le grand-oncle;

N’ouvrez pas cette armoire,
Me disait la servante;

N’approche pas du puits.
Me disait la grand-mère;
Ne marche pas si vite,
Tu te mettras en nage;

Ne cause pas en route,
Ne regarde pas en l’air;

Ne regarde pas à droite.
Il y a la fleuriste;

Ne regarde pas à gauche,
Il y a le libraire;

Ne passe pas la rivière,
Ne monte pas la colline,
N’entre pas dans le bois.

Moi j’ai pris mon chapeau
En éclatant de rire,
Mon manteau, mon bâton
En chantant : digue, digue!

La rivière, la colline,
Les grands bois, digue, digue!
Digue, digue les beaux yeux,
Et digue, digue les livres!

(André Spire)

Illustration: Édouard Debat-Ponsan

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tes yeux si beaux (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2016


yeux

Tes yeux tes yeux si beaux
sont les voraces de l’obscurité
du silence et de l’oubli.

(Robert Desnos)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’Etoile de Vénus (II) (José-Maria de Heredia)

Posted by arbrealettres sur 16 septembre 2016



Elle semblait plier dans ses cheveux châtains
Retombant mollement en cascade ondoyante,
Si beaux que l’on voudrait les prendre à pleines mains,
S’y plonger, respirer leur odeur enivrante.

De son robuste corps, la volupté puissante
S’exhalait; on voyait s’agiter sur ses seins,
Globe marmoréens, sa robe frémissante; –
– L’oeil ébloui tremblait sur ces contours divins.

Un souffle ardent gonflait ses mobiles narines,
Et l’on voudrait baiser sur ses lèvres mutines
La fraîcheur de son sang. Son oeil étincelant

Et noyé de langueur attirait comme l’onde;
Qu’il est doux de mirer dans cette mer profonde
Et mordre, ivre d’amour, à ce corail sanglant!

(José-Maria de Heredia)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ô Marquise (inspiré de Molière)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2016


Ô Marquise

Belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour
Belle marquise, vos beaux yeux d’amour me font mourir
Belle marquise, vos beaux yeux mourir d’amour me font
Belle marquise, mourir d’amour vos beaux yeux me font
Belle marquise, mourir d’amour me font vos beaux yeux
Belle marquise, me font mourir d’amour vos beaux yeux
Belle marquise, me font d’amour mourir vos beaux yeux
Belle marquise, me font d’amour vos beaux yeux mourir
Belle marquise, d’amour me font mourir vos beaux yeux
Belle marquise, d’amour vos beaux yeux me font mourir
Belle marquise, d’amour vos beaux yeux mourir me font
Belle d’amour, marquise, vos beaux yeux me font mourir
Belle d’amour, marquise, me font mourir vos beaux yeux
Belle d’amour, me font mourir vos beaux yeux, marquise
Belle d’amour, me font mourir, marquise, vos beaux yeux
Belle d’amour, vos beaux yeux, me font mourir marquise
Belle d’amour, vos beaux yeux, marquise, me font mourir
Belle d’amour, vos beaux yeux, marquise, mourir me font
Belle, vos beaux yeux d’amour, marquise, me font mourir
Belle, vos beaux yeux d’amour me font mourir, marquise
Belle, me font mourir vos beaux yeux d’amour, marquise
Belle, me font mourir marquise vos beaux yeux d’amour
Vos beaux yeux, belle marquise, me font mourir d’amour
Vos beaux yeux, belle d’amour marquise, me font mourir
Vos beaux yeux, belle marquise d’amour, me font mourir
Vos beaux yeux, belle marquise, mourir d’amour me font
Vos beaux yeux me font mourir d’amour, belle marquise
Vos beaux yeux, d’amour me font mourir, belle marquise
Vos beaux yeux, d’amour, belle marquise, me font mourir
Vos yeux beaux d’amour, belle marquise, me font mourir
Vos beaux yeux, d’amour, belle marquise, mourir me font
Vos yeux beaux d’amour, belle marquise, mourir me font
Me font mourir d’amour vos beaux yeux, belle marquise
Me font mourir belle marquise d’amour vos beaux yeux
Me font mourir vos beaux yeux belle marquise d’amour
Me font mourir d’amour, belle marquise, vos beaux yeux
Me font d’amour mourir, belle marquise, vos beaux yeux
Me font d’amour mourir, vos beaux yeux, belle marquise
Me font , vos beaux yeux, mourir d’amour , belle marquise
Me font, vos beaux yeux, belle marquise mourir d’ amour
Me font , vos beaux yeux, belle marquise, d’ amour, mourir
Me font, belle marquise, vos beaux yeux, mourir d’amour
Me font, belle marquise, mourir d’amour , vos beaux yeux

Mourir d’amour me font vos beaux yeux, belle marquise
Mourir d’amour vos beaux yeux me font , belle marquise
Mourir d’amour, belle marquise, me font vos beaux yeux
Mourir d’amour me font vos beaux yeux, belle marquise
Mourir d’amour vos beaux yeux me font , belle marquise
Mourir d’amour, belle marquise, me font vos beaux yeux
Mourir d’amour, belle marquise, vos beaux yeux, me font
Mourir d’amour, belle marquise, vos beaux yeux, me font
D’amour me font mourir, belle marquise, vos beaux yeux
D’amour me font mourir, vos beaux yeux, belle marquise
D’amour mourir me font , belle marquise, vos beaux yeux
D’amour mourir me font , vos beaux yeux, belle marquise
D’amour me font mourir, vos beaux yeux, belle marquise
D’amour mourir me font , vos beaux yeux, belle marquise
D’amour vos beaux yeux me font mourir, belle marquise
D’amour vos beaux yeux mourir me font , belle marquise
D’amour vos beaux yeux, belle marquise, me font mourir
D’amour vos beaux yeux, belle marquise, mourir me font
D’amour, belle marquise, vos beaux yeux me font mourir
D’amour, belle marquise, me font mourir, vos beaux yeux
Mourir me font vos beaux yeux, d’amour, belle marquise
Mourir vos beaux yeux me font , d’amour, belle marquise
Mourir me font vos beaux yeux, belle marquise, d’amour
Mourir me font vos beaux yeux, belle d’amour marquise
Mourir belle marquise , d’amour me font, vos beaux yeux
Mourir belle marquise , me font, d’amour vos beaux yeux
Mourir belle marquise , me font, vos beaux yeux d’amour
Marquise, vos beaux yeux , belle, me font mourir d’amour
Marquise, vos beaux yeux , belle, d’amour me font mourir
Marquise, vos beaux yeux , belle, d’amour mourir me font
Marquise, belle, vos beaux yeux me font mourir d’amour
Marquise d’amour belle, vos beaux yeux me font mourir
Marquise d’amour belle, vos beaux yeux mourir me font
Marquise d’amour belle, me font mourir vos beaux yeux
Marquise, belle d’amour, vos beaux yeux me font mourir
Marquise, belle d’amour, vos beaux yeux mourir me font

MONSIEUR JOURDAIN:
Par ma foi! il y a plus de quarante ans que je dis de la prose sans que j’en susse rien,
et je vous suis le plus obligé du monde de m’avoir appris cela.
Je voudrais donc lui mettre dans un billet:
Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour;
mais je voudrais que cela fût mis d’une manière galante, que cela fût tourné gentiment.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE:
Mettre que les feux de ses yeux réduisent votre cœur en cendres;
que vous souffrez nuit et jour pour elle les violences d’un.

MONSIEUR JOURDAIN:
Non, non, non, je ne veux point tout cela;
je ne veux que ce que je vous ai dit:
Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE:
Il faut bien étendre un peu la chose.

MONSIEUR JOURDAIN:
Non, vous dis-je, je ne veux que ces seules paroles-là dans le billet;
mais tournées à la mode; bien arrangées comme il faut.
Je vous prie de me dire un peu, pour voir, les diverses manières dont on les peut mettre.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE:
On les peut mettre premièrement comme vous avez dit:
Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour.
Ou bien:
D’amour mourir me font, belle Marquise, vos beaux yeux.
Ou bien:
Vos yeux beaux d’amour me font, belle Marquise, mourir.
Ou bien:
Mourir vos beaux yeux, belle Marquise, d’amour me font.
Ou bien: Me font vos yeux beaux mourir, belle Marquise, d’amour.

MONSIEUR JOURDAIN:
Mais de toutes ces façons-là,
laquelle est la meilleure?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE:
Celle que vous avez dite:
Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour.

MONSIEUR JOURDAIN:
Cependant je n’ai point étudié, et j’ai fait cela tout du premier coup.
Je vous remercie de tout mon cœur, et vous prie de venir demain de bonne heure.

(Molière)

Illustration: Hyacinthe Rigaud

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

JEUNE FEMME (Léon Dierx)

Posted by arbrealettres sur 25 mai 2016



JEUNE FEMME

Beaux yeux, charmeurs savants, flambeaux de notre vie,
Parfum, grâce, front pur, bouche toujours ravie,
O vous, tout ce qu’on aime ! O vous, tout ce qui part !

(Léon Dierx)

Illustration: Cris Ortega

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Je cherche un jardin de sable (Jean-Claude Renard)

Posted by arbrealettres sur 14 janvier 2016




Je cherche un jardin de sable avec trois blocs de pierres parfaites,
des mousses riches de silence
et des arbres beaux comme des îles
pour y enterrer mes démons.

(Jean-Claude Renard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :