Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Benjamin Fondane)’

Joie à venir (Benjamin Fondane)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2017



Joie à venir, affreuse joie !
De ce rayonnement obscur
quelle est ma part de lumière ?
Ô comme je voudrais quitter
ce cœur de papier que l’on froisse —
et cette molle éternité !

(Benjamin Fondane)

Découvert ici chez Pur Rien ici

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La délectable angoisse (Benjamin Fondane)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2017



la délectable angoisse
de gaspiller l’éternité
pour une longue et pleine minute de néant.

(Benjamin Fondane)

Illustration: Eugène Begarat

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Mais ce cœur est rongé d’ennui (Benjamin Fondane)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2015


 


Campos Edson  04 [1280x768]

Mais ce cœur est rongé d’ennui comme le mien,
comme le mien aussi salé de solitude
on ne peut s’embrasser qu’à travers un miroir,
se toucher qu’à travers un fleuve de silence

(Benjamin Fondane)

Illustration: Campos Edson

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :