Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Bernard Neau)’

Transparence hantée (Bernard Neau)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2016



La couleur est une transparence hantée,
suspendue, frileuse, désertée,

un fil de jour caché,
ajustant le regard qui voit
avec le regard qui ne voit pas

(Bernard Neau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mon chemin (Bernard Neau)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2016



Mon chemin est peuplé du fantôme interminable
des choses invisibles et muettes,

et les choses invisibles et muettes
sont l’enfance émerveillée
des choses visibles, les cardinales
de granite et de brumes,
les amers noyés d’une Parole,

écartelée silencieuse
entre l’apparition des mondes
et leur effacement.

(Bernard Neau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous naissons du regard (Bernard Neau)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2016



Nous naissons du regard
car nous n’aurions su naître
d’une trop lente et indécise Parole.

Nous n’avons pas assez de nos yeux,
pour nous apercevoir que le Temps
imprime en nous
la morsure inachevée de l’instant.

(Bernard Neau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 9 Comments »

Je te fais don (Bernard Neau)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2016



Je te fais don de ma force d’attente,
de mes passage-éclairs
dans les approches progressives
des coeurs.

d’une paupière qui bat,
tu viens mourir
et renaître, en face de ma douleur,
tout près de moi –

et le temps, ces espaces
délivrés du regard,
je les offre entiers à ta désolation.

je ne veux pas, ne peux pas partir,
je te fais don de tout,
mais ne me livre pas
la raison scellée de tes yeux;

tant inclinent
les formes, légèrement,
de plan en plan,
alentour de ton Secret.

(Bernard Neau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’espace arpenté de tes yeux (Bernard Neau)

Posted by arbrealettres sur 2 juillet 2016



L’espace arpenté de tes yeux
et le regard qui le contemple,
entrent d’un même coeur dans l’oubli:

communion du vivant
pour toutes les morts du regard.

(Bernard Neau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :