Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘betterave’

Dès l’aube verte (Maurice Blanchard)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2016



Dès l’aube verte, j’ai fleuri dans les betteraves du
plateau, j’ai dégringolé, Silène, les soixante-neuf
marches de l’église. Je rase les murs d’un cœur
horizontal, capable de tout, un cœur à couper la
brume, un nettoyage de printemps et je danse, je
bondis, cœur d’épousée, dans le coton des berges, dans
les vapeurs du monde, je beurre mon désir, je chante
l’eau qui coule, symbole de l’éternité.

(Maurice Blanchard)


Illustration: William Bouguereau

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le veau (Jacques Roubaud)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Le veau

Museau de veau douce bave
que Marianne sent dans sa main
quand elle va dans son jardin
chercher du thym ou des betteraves

Le veau connaît Marianne bien
car voyez-vous elle l’a vu naître
parfois il vient à sa fenêtre
passe la tête et lui dit : « hein ? »

Dans la ferme de Marianne
il y a chevaux chiens et ânes
il y a des chats sur des coussins

tous boivent leur lait le matin
et il y a un petit veau
qui aime Marianne Roubaud.

(Jacques Roubaud)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Jardin (Remy de Gourmont)

Posted by arbrealettres sur 17 décembre 2015



Le Jardin

Simone, le jardin du mois d’août
Est parfumé, riche et doux :
Il a des radis et des raves,
Des aubergines et des betteraves
Et, parmi les pâles salades,
Des bourraches pour les malades ;
Plus loin, c’est le peuple des choux,
Notre jardin est riche et doux.

Les pois grimpent le long des rames ;
Les rames ressemblent à des jeunes femmes
En robes vertes fleuries de rouge.
Voici les fèves, voici les courges
Qui reviennent de Jérusalem.
L’ognon a poussé tout d’un coup
Et s’est orné d’un diadème,
Notre jardin est riche et doux.

Les asperges tout en dentelles
Mûrissent leurs graines de corail ;
Les capucines, vierges fidèles,
Ont fait de leur treille un vitrail,
Et, nonchalantes, les citrouilles
Au bon soleil gonflent leurs joues ;
On sent le thym et le fenouil,
Notre jardin est riche et doux.

(Remy de Gourmont)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :