Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘bienveillance’

Ô mes amis (Jean-Claude Demay)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2017



Ô mes amis

Ô mes amis du plus lointain de ma mémoire
Me reviennent les rires les jours de bonheur
En votre compagnie j’ai passé de ces soirs
Où la conversation était de cœur à cœur

Vous m’avez révélé la joie et la tendresse
Ces illunés soleils se levant dans un verre
Grâce à vous j’ai gardé l’âme de ma jeunesse
À vous tous j’envoie un grand merci très sincère

Je vous salue donc tous de haute bienveillance
Et repense souvent à ces heures si belles
Qu’elles semblaient l’éternité dans l’existence

Aussi ai-je donné toute ma confiance
Aux fidèles amis oui à ceux et à celles
Qui furent dans ma vie un immense arc-en-ciel

(Jean-Claude Demay)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’étalement de bienveillance (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 9 janvier 2017



Souvent il arrive que je me jette en avant
comme la mer sur la plage.
mais je ne sais encore que faire.
Je me jette en avant,
je reviens en arrière,
je me jette à nouveau en avant.
[… ]
J’attends, oppressé,
le déferlement de la vague préparatoire.
Voilà le moment arrivé…
Ca été l’onde de joie,
cette fois,
l’étalement de bienveillance.

(Henri Michaux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne parviens pas à toucher la pierre noire du silence (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2016




Je ne parviens pas à toucher la pierre noire du silence,
celle qui est au centre du langage,
autour de laquelle pèlerinent mes phrases
comme des anges aux ailes rouges.

Ce que je veux te dire sans cesse se dérobe.
Je le frôle lorsque je parle de ton sourire
et de sa bienveillance native.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu n’est pas très grande (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2016



Mere-theresa [800x600]

Tu n’est pas très grande, on pourrait presque dire que tu es menue
et il sort de toi, de ta présence, de ta voix, de tes yeux,
une puissance enveloppante, une bienveillance de fond.

(Christian Bobin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Aurore (Leconte de Lisle)

Posted by arbrealettres sur 1 novembre 2015



Les-senegalis [800x600]

L’Aurore

La nue était d’or pâle, et, d’un ciel doux et frais,
Sur les jaunes bambous, sur les rosiers épais,
Sur la mousse gonflée et les safrans sauvages,
D’étroits rayons filtraient à travers les feuillages.
Un arôme léger d’herbe et de fleurs montait;
Un murmure infini dans l’air subtil flottait :
Choeur des Esprits cachés, âmes de toutes choses,
Qui font chanter la source et s’entr’ouvrir les roses;
Dieux jeunes, bienveillants, rois d’un monde enchanté
Où s’unissent d’amour la force et la beauté.
La brume bleue errait aux pentes des ravines;
Et, de leurs becs pourprés lissant leurs ailes fines,
Les blonds sénégalis, dans les gérofliers
D’une eau pure trempés, s’éveillaient par milliers.

(Leconte de Lisle)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :