Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Bilhana)’

Encore aujourd’hui (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2019




Encore aujourd’hui
Il me souvient de ma bien-aimée
Sur sa couche.
Son corps exhalait le parfum du musc mêlé à l’onctueuse
Pâte de santal
Et, sur ses yeux charmants,
Le battement des cils semblait
La caresse
De deux oiseaux.

(Bilhana)


Illustration: Giorgione

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Encore aujourd’hui (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018




Encore aujourd’hui
Dans ce monde
Où les manifestations de la beauté foisonnent,
Rivalisant d’excellence et de perfection,
Mon coeur, lui, sait
Que rien ne se peut comparer
A la grâce de celle
Qui à moi s’est abandonnée.

(Bilhana)

Illustration: Fabienne Contat

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Confuse et timide (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 23 mai 2018




Encore aujourd’hui
Il me souvient
Des cent propos mensongers et flatteurs murmurés par ma
Bien-aimée
Dans la langueur et dans le trouble du plaisir –
Aimables et indistinctes paroles que chuchotait une voix
Confuse et timide.

(Bilhana)

Illustration: Lucien Levy Dhurmer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Encore aujourd’hui (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2017



 

Alain Bonnefoit 153

Encore aujourd’hui
Il me souvient
De sa façon de feindre,
En secret, le sommeil,
A peine m’avait-elle aperçu à sa porte –
Lorsque je le touchais doucement,
Son corps mince frissonnait
Et ses joues s’épanouissaient.

Encore aujourd’hui
Il me souvient
Comme l’aurore rougissait le ciel,
De ma bien-aimée,
Le visage incliné,
En proie à la peine –
Lorsque je lui dis adieu,
Elle ne répondit pas,
Mais, me dévisageant avec intensité,
Elle soupira profondément.

Encore aujourd’hui
Il me souvient d’elle,
Timide à notre première rencontre –
Lorsque, avec douceur, j’avançai la main vers le vêtement
Drapant ses hanches,
D’une fleur de lotus fixée à son oreille,
Elle s’efforça d’étouffer la scintillante clarté
De la flamme vacillante.

Encore aujourd’hui
Il me souvient
Dans le temple de l’Amour
De mon étendard victorieux –
Etendue sur la couche de nos plaisirs,
Noyant mes lèvres dans sa bouche,
Enlaçant étroitement mon corps
De ses membres exténués d’amour.

Encore aujourd’hui
Mon coeur se souvient
De ses façons ensorcelantes,
Des tendres mots d’amour,
Des regards de côté,
De sa démarche ondoyante et lascive,
De ses lumineux sourires.

(Bilhana)

Illustration: Alain Bonnefoit

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Encore aujourd’hui (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



Josephine Wall   amantes

 

Encore aujourd’hui
Le visage de ma bien-aimée semble cheminer à mes côtés,
Clair comme le coeur d’un lotus épanoui,
Orné en son front d’une marque jaune orpiment,
Le regard alangui, de passion enfiévré.

Encore aujourd’hui
Il me souvient intensément
Du visage de ma bien-aimée
Dans l’extase du plaisir,
Les prunelles frémissantes dans les yeux qui se ferment,
Le rayonnement de la chair que les soupirs aussitôt
Affadissent,
Les gouttes de sueur sur la peau moite.

Encore aujourd’hui
Je vois
Ses hanches dévêtues
Et le trouble de son corps
Qu’égare la saveur même de la crainte,
Quand, d’une main cachant son secret,
De l’autre elle attire mes doigts dans le creux de sa taille.

Encore aujourd’hui
Je la vois
Qui erre
Ici et là,
Devant, derrière,
Dehors, dedans,
En tous lieux,
Son visage pareil au lotus épanoui,
Promenant de tous côtés ses beaux yeux.

Encore aujourd’hui
Brillent dans mon âme
Les longs yeux de ma bien-aimée,
Qui me regardent à la dérobée,
Raniment la fièvre de mes désirs,
Alanguis par la passion,
Inconstants et enjoués.

(Bilhana)

Illustration: Josephine Wall

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Encore aujourd’hui (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 3 septembre 2015




Encore aujourd’hui
Où depuis si longtemps
Me voici loin d’elle,
Je l’imagine cherchant à passer le temps,
Allant et venant,
Revenant surs ses pas,
Errant ici et là,
Sans raison,
Se levant, s’asseyant,
Se laissant choir enfin sur sa couche.

(Bilhana)

Illustration: Zhaoming Wu

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon coeur se souvient (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 3 septembre 2015




Encore aujourd’hui
Mon coeur se souvient,
Comme je me cachais près de sa porte,
De son regard fixé sur mon chemin,
De son visage que sa main supportait,
De sa douce voix mélodieuse invoquant mon nom,
De son coeur qui semblait cheminer à mes côtés.

(Bilhana)

Illustration: Marie-Pierre Kuhn

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si je revoyais ma bien-aimée (Bilhana)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2015




Si je revoyais ma bien-aimée

Encore aujourd’hui
Si je revoyais
Ma bien-aimée
Au visage semblable à la lune en son plein,
Riche de sa jeunesse fraîche éclose,
Aux seins gonflés,
A l’éclatante beauté,
Au corps torturé par les ardentes flèches de l’Amour,
Ce corps, je saurais aussitôt comment le rafraîchir!

(Bilhana)

Illustration: William Bouguereau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :