Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘blottie’

Absence (Carlos Drummond de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2018



Absence

Pendant longtemps j’ai cru que l’absence est manque.
Et je déplorais, ignorant, ce manque.
Aujourd’hui je ne le déplore plus.
Il n’y a pas de manque dans l’absence.
L’absence est une présence en moi.
Et je la sens, blanche, si bien prise, blottie dans mes bras,
que je ris et danse et invente des exclamations joyeuses,
parce que l’absence, cette absence incorporée,
personne ne peut plus me la dérober.

(Carlos Drummond de Andrade)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Décembre dans les yeux (Jacqueline Saint-Jean)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2017



Décembre dans les yeux
entre les cils de givre où s’arrondit
l’ellébore immense de l’aube
toutes graines blotties
dans le sommeil des seigles
en ce versant du temps que l’aigle couve
semelles dans l’écho
et les mots sous la neige
profil durci
sur les glaces des lacs
réverbérant leur sommeil vert
plus dense dans l’ubac
il sauvera l’hiver

(Jacqueline Saint-Jean)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Où êtes-vous (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Où êtes-vous
à l’instant où notre souffle s’exhale
sans vous rejoindre,
ô vous les disparus qui laissez votre chair
blottie contre notre âme,
votre chair délaissée péniblement un jour
où tous étaient en fête,
où l’arbre et le blé avaient retrouvé vie dans l’ait caressant
et les chants de l’oiseau et l’enfant
qui s’ouvrent au premier beau jour?
Où êtes-vous où êtes-vous?

Une image une larme une voix:
vous êtes-là, respirant en silence.

(Ali Hamouda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :