Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘bogue’

Le silence des forêts est fait de murmures (Yves Mabin Chennevière)

Posted by arbrealettres sur 9 janvier 2018




    
— Le silence des forêts est fait de murmures
de plaintes, de sanglots de larmes et de cris
des femmes convoitées qui y trouvaient refuge,
des hommes pourchassés qui défendaient leurs terres,

Le silence des forêts est fait de messages
transmis aux nouveau-nés par les sages inspirés,
qui annonçaient la bienveillance des astres,
où les assauts de forces invisibles, hostiles,

Le silence des forêts est fait de paniques,
des multiples chants des oiseaux innombrables,
de l’envol des rapaces fondant sur leur proie,
du lent écoulement des pluies sur les fougères,

Le silence des forêts est fait de l’écho,
du frôlement des branches, des cris des rongeurs,
de la chute des bogues sur les feuilles mortes,
de la fuite des biches effrayées par le vent ;

(Yves Mabin Chennevière)

 

Recueil: Variations du sensible
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des bogues vertes (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2017



Des bogues vertes
Se prennent dans la toison
Du gamin noir.

***

The green cockleburs
Caught in the thick wooly hair
Of the black boy’s head.

(Richard Wright)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le bourru (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2016




Le bourru

Dans ma bogue de piquants
Luit sourdement la châtaigne:
Ma douceur est en dedans.

– Se peut-il que l’oeil atteigne
La promesse du luisant?
L’automne passe: il est temps.

– Il est temps, et mon coeur saigne.
– Moins que les doigts du passant.

(Pierre Menanteau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Caché tout au fond de ma tête (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 26 août 2016



CACHÉ…

Caché tout au fond de ma tête
Derrière les chiffons graisseux de la bonté
Les traités d’hystérie
Les bogues de la raison pure
Les femmes mortes que mon souffle
Agite encore un peu
Ils ne m’auront pas sans mettre le feu.

(Jean Rousselot)

Illustration: Berit Kruger Johnsen

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les premiers signes (Jacques Réda)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2016



Parfois nous revient une odeur de colle, de plumier.
Alors le mol éclatement des bogues dans la cour
Fait signe encore au fond d’un jour presque oublié d’octobre
Où l’on a su qu’on n’était rien, déjà, qu’un souvenir.

(Jacques Réda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La châtaigne (Marie Rose de France)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2016


 

 

La châtaigne dans sa bogue
serait bien cachée dans l’herbe
si elle n’ouvrait pas son œil brun

(Marie Rose de France)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Vieilles bogues (Anne Tardy)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2015




Au milieu de l’été,
vieilles bogues.
Aïe!

(Anne Tardy)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :