Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘border’

La gouttière est bordée de diamants (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2016



Sur chaque ardoise
qui glissait du toit
on
avait écrit
un poème

La gouttière est bordée de diamants
les oiseaux les boivent

(Pierre Reverdy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 4 Comments »

Chanson (Francis Carco)

Posted by arbrealettres sur 14 juin 2016



Chanson

Des saules et des peupliers
Bordent la rive.
Entends, contre les vieux piliers
Du pont, l’eau vive !

Elle chante comme une voix
Jase et s’amuse,
Et puis s’écrase sur le bois
Frais de l’écluse.

Le moulin tourne. Il fait si bon,
Quand tout vous laisse,
S’abandonner, doux vagabond,
Dans l’herbe épaisse !

(Francis Carco)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Que tu es belle maintenant que tu n’es plus (Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2016



Que tu es belle maintenant que tu n’es plus
La poussière de la mort t’a déshabillée même de l’âme
Que tu es convoitée depuis que nous avons disparu
Les ondes remplissent le cœur du désert
La plus pâle des femmes
Il fait beau sur les crêtes d’eau de cette terre
Du paysage mort de faim
Qui borde la ville d’hier les malentendus
Il fait beau sur les cirques verts inattendus
Transformés en églises
Il fait beau sur le plateau désastreux nu et retourné
Parce que tu es si morte

(Jean Jouve)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et pourtant… (Anisa Boumedienne)

Posted by arbrealettres sur 27 janvier 2016



Le vent bat la vitre,
Et la nuit creuse,
Telle une amoureuse,
Borde la falaise,
Mais, dans mon coeur
Croasse le malheur, tout à son aise,
Et pourtant, pourtant
Je n’ai même plus de pleurs.

La savane de mon coeur,
Où j’écoute frémir
Les souvenirs,
Du passé tissé
Dans le suaire de la Destinée;
La savane de mon coeur,
Où j’écoute bruire
Les aveux ensevelis
Par l’étrange peine
Qui sème des jours sans couleurs,
La savane de mon coeur
Signe ton passage
A chaque endroit, à chaque heure,
Et pourtant, pourtant,
Je n’ai même plus de pleurs.

(Anisa Boumedienne)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :