Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘bouche à bouche’

Bouche à bouche esquissé (Michel Gay)

Posted by arbrealettres sur 2 février 2019



Bouche à bouche esquissé
dans le concert des langues
quand le mot se suspend
sous le baillon des lèvres

(Michel Gay)

Illustration: Gustav klimt

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bouche à bouche (Israël Eliraz)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2018



Illustration: Alice de Miramon
    
bouche à bouche le bleu. Tout d’un
coup je sais que j’existe. J’y fais
mon nid. C’est simple

c’est tout ce qui compte

« nos corps feront jour
rien qu’en ouvrant les
bras sous le pommier. »*

* Sophie Loizeau

(Israël Eliraz)

 

Recueil: Août, à la limite des choses perdues
Traduction:
Editions: José Corti

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bouche à bouche esquissé (Michel Gay)

Posted by arbrealettres sur 3 mai 2016



Bouche à bouche esquissé
dans le concert des langues
quand le mot se suspend
sous le baîllon des lèvres

(Michel Gay)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’amour à marée basse du silence (Werner Lambersy)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2016



l’amour
à marée basse du silence
livrée aux nacres du désir
Je veux ma bouche
au bouche à bouche du soleil
aimer
jusqu’aux marbres du sang

(Werner Lambersy)


Illustration: Vladimir Kush

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

NOIR COMME LA MER (Louis Guillaume)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2015



NOIR COMME LA MER

Tout ce que je ne puis te dire
A cause de tant de murs,
Tout cela qui s’accumule
Autour de nous dans la nuit,
Il faudra bien que tu l’entendes
Lorsqu’il ne restera de moi
Que moi-même, à tes yeux caché.
Tout ce que je ne puis te dire
Et que tu repousses dans l’ombre
A force de trop désirer,
Cet amour noir comme la mer
Où venaient mourir les étoiles
Et ce sillage de lumière
Que je suivais sur ton visage,
Tout ce qu’autrefois nous taisions
Mais qui criait dans le silence,
Tout ce que je n’ai pu te dire
Le sauras-tu, sur l’autre bord,
Quand nous dormirons bouche à bouche
Dans l’éternité sans paroles ?

(Louis Guillaume)

Illustration: Tina Palmer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :