Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘brassé’

Au large (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2017



Au large

Epiés par la mort
Brassés par l’existence
Nous sommes ce lieu d’un souffle
Trop vaste pour nos contours

Seule la musique résonne
Par-delà tous les sons

Seule se risque la poésie
Au plus large du temps.

(Andrée Chedid)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le premier vol de l’hirondelle (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2016



Le premier vol de l’hirondelle

mes ciseaux à peine aiguisés
Coupent le ciel qui se déplace.

Une brasse. Encore une brasse.
Dans l’ouverture de la nasse

(Bon hirondeau chasse de race)
Un moustique s’est enfourné.

Ce petit nid où je suis né
Comme il s’éloigne dans l’espace !

A tire-ligne d’hirondelle
C’est un nom nouveau que j’écris

Et je l’écris à tire-d’aile
Et je l’écris à tire-cri.

(Pierre Menanteau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au grand jardin de l’attente (Michel Deguy)

Posted by arbrealettres sur 14 janvier 2016



buis en boule

Au grand jardin de l’attente
Où croît la rose des vents
Un arbre ouvre des bras de cigogne
J’entends son souffle régulier sa grande brasse
J’entends le jour couler entre ses doigts

Au grand jardin de l’attente
Un buis fait la roue

Au grand palier de l’attente
Où battent les portes du temps
Sous l’abri des yeux brusques
L’être trouve un toit de songe
El tu sortais assis au pied de l’arbre
Où le vent fait un toit de murmures
Au grand palier de l’attente
Où battent les portes du temps

L’arbre très au-dessus de nous
Qui tend sa voix brisée dès le commencement
C’était un soir pareil

(Michel Deguy)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :