Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘brasser’

LA VAGUE (Paul de Roux)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2019



Illustration: Clark Little
    
LA VAGUE

Vague qui monte, et à sa crête
rencontre la lumière qui la traverse
puis retombe, et la mer se creuse pour la recevoir
dans son sac noir et la brasser encore
pour quel or recueillir enfin
pour quelle main tendue?

(Paul de Roux)

 

Recueil: Les pas
Traduction:
Editions: L’Alphée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MÉLODIES (Patricia Ruiz-Gamboa)

Posted by arbrealettres sur 25 juillet 2018



Illustration: Stefan Blöndal
    
MÉLODIES

Au clavier des jardins je joue des symphonies,
Où le chant du rossignol grisé par la pluie,
A la couleur de ces lointaines et pures folies,
Qui tourbillonnent en grappes et ont le goût des fruits.

Au clavier de la vie j’invente des mélodies,
Où le ciel dévoile son lamento aux aurores,
Aux vagues du silencieux, au marbre de la nuit,
Qui, tel un velours sombre cache aux yeux mille trésors.

Au clavier des étangs je pleure assez souvent,
Quand mes mains engourdies brassant des gerbes folles,
Jouent encore et toujours le leitmotiv du vent,
Et que jaillit de l’aube un rire creux et frivole.

Au clavier de l’amour, passion et frénésie,
Cristal et jade purs d’un merveilleux tableau,
Je m’envole avec toi vers un bleu paradis,
Et j’en oublie mes doigts torturant le piano.

(Patricia Ruiz-Gamboa)

 

Recueil: Concerto pour une plume
Traduction:
Editions: ARCAM

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tendre de cœur (Anne Goyen)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2018



    

A la mémoire de Henri Bosco.

Tendre de cœur
Pour chanter

Pieds qui creusent
Le silence

Bras qui brassent
Les houles du feuillage

Humble et fort
Parmi ses frères

De haut en bas
Vivant sa juste place

Ami du soleil
Qui ne s’y brûle

Ami de l’eau
Qui ne s’y noie

Dur de racine
Pour durer

Flambant de fleurs
Ployant de fruits

De l’aurore à la nuit
De la lune au soleil

Cime sans morgue
En oraison.

(Anne Goyen)

 

Recueil: Arbres, soyez
Traduction:
Editions: Ad Solem

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lavé des pluies (Anne Goyen)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2018



Illustration    
    
à la mémoire de Jean Baucomont

Lavé des pluies
Brassé des vents
Brûlé des feux du jour
Jusqu’à la fibre ultime

Stèle ou colonne
De temple antique

Tu ne dis plus de toi
Que la pure durée
D’une voix qui acquiesce
Au cœur patient du monde

(Anne Goyen)

 

Recueil: Arbres, soyez
Traduction:
Editions: Ad Solem

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

JEUNESSE (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2018



 

Akitaka Ito  rl

JEUNESSE

Jeunesse
Qui oscille
Entre chaos et clartés

Même si les rivières sont rares
Les réponses opaques
Les labours sans fruits
Et les coeurs dénudés

Tu cultiveras le partage
Brasseras des alluvions
Érigeras des lieux réconciliés.

Le Silence échappe
A l’éboulement du temps

Résorbant
La parole en charpies
Et le visage en miettes

Le Silence
Accourt vers les terrasses du souffle
Pour s’unir à l’amour

(Andrée Chedid)

Illustration: Akitaka Ito

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Satori express (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 8 août 2017




    
satori express
journal de bord de la voix
un vivant des profondeurs
s’adresse aux autres vivants

satori express
juste tendre l’oreille
pour puiser
dans la réserve aux mystères

satori express
ton souffle
comme un oracle
illimité

satori express
retour de chaleur bienveillante
manifeste
pour les ultrasensibles

satori express
ne cherchons plus à cicatriser
le sol glisse sous nos pieds
rien que le monde

satori express
voici la grande ouverture respirante
dont rien
ne saurait nous déprendre

satori express
au coeur de l’épreuve
sans répit sans relâche
vers la longue célébration

satori express
ton souffle
prend
comme le feu

satori express
aimante et brasse
les écritures
en proximité résonante

satori express
ricoche en galets internes
danse et crépite
jusqu’à la cinquième saison

(Zéno Bianu)

 

Recueil: Satori Express
Editions: Le Castor Astral

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et que s’est-il passé ? (Werner Lambersy)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2016



Déjà
Ce que j’écris
S’efface en l’écrivant

Comme une lampe
Encore chaude
Que la lumière a fui

Un phare
Qui ne sait plus
Où la mer s’est retirée

Un oiseau
Qui se retourne
Et ne voit rien du vent

Qu’il a brassé
Ou est l’amour
Et que s’est-il passé ?
Ces derniers dix
Mille ans

(Werner Lambersy)

Illustration: Claude Verlinde

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La nudité du grain de blé (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2016



La nudité du grain de blé
dans la paume de quelle main
va-t-elle hésiter à rouler
vers le sillon ou le moulin ?

terreuse, étouffée, éclatée
flottera-t-elle en graminée ?
écrasée, éparse, pétrie
durcira-t-elle en fleur de mie ?

le blé sait-il ce qui l’attend
quand vont aux batteuses ses gerbes ?
solidaire pour l’aliment
ou solitaire pour une herbe?

grains blonds et lisses par millions
comme il est bon de vous brasser
avant le four ou les moissons

mais quel danger de s’enliser
dans la masse de vos angoisses

(Robert Mallet)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me disais aussi : vivre est autre chose (Guy Goffette)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Je me disais aussi : vivre est autre chose
que cet oubli du temps qui passe et des ravages
de l’amour, et de l’usure – ce que nous faisons
du matin à la nuit : fendre la mer,

fendre le ciel, la terre, tour à tour oiseau,
poisson, taupe, enfin : jouant à brasser l’air,
l’eau, les fruits, la poussière ; agissant comme,
brûlant pour, allant vers, récoltant

quoi ? le ver dans la pomme, le vent dans les blés
puisque tout retombe toujours, puisque tout
recommence et rien n’est jamais pareil
à ce qui fut, ni pire ni meilleur,

qui ne cesse de répéter : vivre est autre chose.

(Guy Goffette)

Poème découvert ici

Illustration: Maria Cristina Baracchi

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elle vécut ici sans moi celle qui fut l’oiseau de passage en mon hiver inconsolé (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2016



Elle vécut ici sans moi celle qui fut l’oiseau
de passage en mon hiver inconsolé
elle a dormi sur cette plage, elle a lissé
son corps impatient à la douceur de ces eaux
C’est là qu’elle m’a dit qu’en l’ombre elle était mienne
là qu’elle m’a donné l’espoir inespéré
de croire que « je t’aime » ensemençait le même
sens jour après jour que « toujours je t’aimerai »
et c’est là que je vis dans la rumeur des mots
éteints, sur le sable sec qui brasse l’écho
du destin de l’insecte que l’orage mêle
si frêle aux grains du roc où se liment ses ailes
et c’est là dessillés qu’entre la vague et l’air
mes yeux cherchent l’espace où son serment se perd.

(Robert Mallet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :