Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘bref’

LE POÈME FINAL (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 29 août 2017



 

Carry Akroyd Aerial (May)

LE POÈME FINAL

J’ai une forge dans le coeur.
Je sens plus pourpre que l’aurore,
Plus noyé que l’algue,
Plus lointain que la mouette,
Plus creux que les puits.
Mais je ne donne naissance
Qu’à l’écaille et qu’aux grains.

Ma langue se prend aux mots :
Je n’exprime plus blanc,
Je ne dis plus noir ;
A peine le gris d’une falaise rongée,
Le bref vertige d’une ombre,
L’hirondelle entrevue
Et l’iris deviné.

Où sont les justes paroles,
Le feu sans agonie,
Le poème final ?
En quel lieu est la vie ?

(Andrée Chedid)

Illustration: Carry Akroyd

 

Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les jours sont à présent trop brefs (Jean-Marie Barnaud)

Posted by arbrealettres sur 10 août 2017




    
Les jours sont à présent trop brefs
et les années
On se perdra l’un l’autre
s’étant aimés
s’aimant
de cette perte même
Déjà nos corps trébuchent
un fil encore se tend
les mains qui le tressent
se touchent à distance

(Jean-Marie Barnaud)

 

Recueil: Fragments d’un corps incertain
Editions: Cheyne

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La mer en joie m’attend (Jean-Marie Barnaud)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2017



Illustration: Victor Bauer   
    
La mer en joie m’attend
la mer au souffle court
Bleu de lait
ce métal flambe au soleil
Lames urgentes et brèves
l’une après l’autre remises
à ma ferveur taciturne
Je ne suis oui que la beauté qui passe
sous toi
et qui s’absente

(Jean-Marie Barnaud)

 

Recueil: Fragments d’un corps incertain
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une naissance pudique (Tahar Ben Jelloun)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2017



    
Une naissance pudique entre dans une demeure
En quête de lueur de la saison ouverte
La parole est ailleurs
Inutile
Nu
Le corps secoué perd ses mots
Ni deuil ni chagrin
Juste une forme de lumière brève et incandescente.

(Tahar Ben Jelloun)

 

Recueil: Que la Blessure se ferme
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’OMBRE (Jacques Basse)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2017



Illustration: Salvador Dali
    
L’OMBRE

l’ombre s’est terrée
dans le jour affaibli
l’âme repose assagie
déjà le temps a passé

ce trouble de la pensée
embaume dans l’instant
le rêve bref et mouvant
que pousse l’ombre portée

la nuit s’assoupit
s’efface l’oubli
le repentir est passé
où la grâce a soufflé

surprenant ce temps
qui trouble l’inconscient
dans une dérive amère

où l’horloge digère
une larme de silence
que le temps balance

(Jacques Basse)

 

Recueil: Le temps des Résonances
Editions: Rafaël de Surtis

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que dit le Rosier (Renée Vivien)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2017



Illustration: Renata Ratajczyk
    
Ce que dit le Rosier

Je parlais au rosier dans un beau soir perdu ;
Et voici ce que le rosier m’a répondu :
Pourquoi briser ainsi mon rêve
De terre grasse et de paix brève ?

Ayant su l’écouter alors je reconnus
Que ces mots étaient vrais… Je partis, les pieds nus.
Car en ce monde où la fatigue se prolonge,
Chacun sait que rien n’est si parfait que le songe.

(Renée Vivien)

 

Recueil: Dans un coin de violettes
Editions: E. SANSOT & Cie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dernier Rêve du Coeur (Renée Vivien)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2017




    
Dernier Rêve du Coeur

Oui, je voudrais mourir par un jour de printemps
Parfumé de violettes et vigoureux de sève
Comme un premier amour avec un premier rêve,
Et c’est le seul moment de bonheur que j’attends

Par un jour blond et jeune aux rayons éclatants
Une heure de printemps aussi douce que brève
Et je veux bien alors que ma vie s’achève
Car ils seront très doux mes derniers instants

Rêvant mon dernier rêve ô la douceur des cieux
je mourrai sans regret, le soleil dans les yeux
Dans l’âme les parfums des naissantes violettes

J’aurai tout oublié, le passé détesté
Mes désillusions et mes douleurs muettes
Et rien que l’amour ne me sera resté.

(Renée Vivien)

 

Recueil: Dans un coin de violettes
Editions: E. SANSOT & Cie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Flaque de lumière (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2017




    
Flaque de lumière,
Flaque d’eau,
Au sein de l’éternelle rotation des astres,
Cette brève flamme chasse la lente grisaille
D’un après-midi.

Flaque de lumière,
Flaque d’eau,
Attirant quelques moineaux : leurs gazouillis
Rappellent un instant le bonheur terrestre :
La soif étanchée.

(François Cheng)

 

Recueil: La vraie gloire est ici
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

APPASSIONNATO (G. Sincère)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2017



Illustration: Nicole Roggeman
    
APPASSIONNATO

M’étendre sur la couche
Et me griser
Du parfum de ta bouche,
De ton baiser.

Panteler de tes fièvres
Dans tes bras blancs,
Et souder à mes lèvres
Tes yeux troublants.

Oublier ce que coûte
Une douleur,
En te respirant toute
Comme une fleur.

Oublier dans ce rêve
D’or et d’azur,
La faute lourde et brève
D’un soir impur…

Oublier les contraintes
Du monde pour
Ne songer qu’aux étreintes
De ton amour !

(G. Sincère)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le monde est grand (Carlos Drummond de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2017



Le monde est grand et tient
dans cette fenêtre sur la mer.
La mer est grande et tient
dans le lit et la couche où s’aimer.
L’amour est grand et tient
dans le bref espace du baiser.

(Carlos Drummond de Andrade)


Illustration: Constantin Brancusi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :