Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘bruit’

Au commencement (Franck Bouysse)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2022




    
Au commencement
Il suffit d’un mot
Posé sur un billot
Et de le fendre en deux
Pour en faire jaillir
Un bruit
Un démon
Un ange
Ou encore un silence

Il suffit d’une phrase
Pour dire la saison
Les corps dans les flammes
La rivière souterraine

(Franck Bouysse)

Recueil: Fenêtre sur Terre
Traduction:
Editions: Phébus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Noël (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2021




    
Noël

Du village nocturne naissent les mille tours d’une cité
des paons blancs tristement
parcourent les cours
où l’eau retient le ciel d’étoiles
où la lune s’écoule des seaux
au frisson hésitant du vent.

Le bruit des attelages secoue les granges infinies
les verrous glissent sans bruit
et les portes soupirent
libérant l’ombre des chevaux

Pâles avec une lenteur de songe
du ciel tombent
les pétales des routes de minuit

Qui donc pose aux marguerites de l’hiver
la question d’amour ?

(Alain Borne)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Curandera

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chant du rêve (Indiens d’Amérique)

Posted by arbrealettres sur 4 décembre 2021


invocation-des-esprits

Cela
Qui habite l’autre moitié
Du ciel
Approche et émet un bruit

(Indiens d’Amérique)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Mam´zelle Clio (Charles Trenet)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2021



 

Alphonse Mucha ur [1280x768]

1. Mam´zelle Clio
Mam´zelle Clio
Le premier jour je me rappelle
C´était chez des amis idiots
Mam´zelle Clio
Mam´zelle Clio
Votre maman avait des ailes
Dans une robe de taff´tas
Vous étiez une demoiselle
Et je vous murmurais tout bas

{Refrain:}
Dormir avec vous dormir une nuit,
Faire un rêve à deux quand le ciel est noir au fond de ma chambre
Le sommeil est doux quand tombe la pluie
Quand le vent du nord murmure tout bas
Décembre
Tous les mots d´amour le vent nous les dit
Quand la cloche sonne une heure perdue lointaine…
Oublier la vie oublier nos peines
Dormir une nuit dormir mon amour dormir avec vous

2. Mam´zelle Clio
Mam´zelle Clio
Vous êtes mariée c´est ridicule
Avec le fils de ces idiots
Mam´zelle Clio
Mam´zelle Clio
Votre mari est somnambule
Il se promène sur les toits
Toute la nuit tandis que moi

{Refrain:}
Je dors avec vous dans le même lit
Nous rêvons tous deux quand le ciel est noir au fond de ma chambre
Votre corps charmant se donne à minuit
Dans un petit hôtel tout près de la rue Delambre
Y a pas d´eau courante et pour faire pipi
C´est au fond de la cour
Mais là-bas y a pas de lumière
Mais ces petites bêtises me sont familières
Je dors avec vous et pendant le jour
J´attends notre nuit

3. Mam´zelle Clio
Mam´zelle Clio
Votre mari dans une crise
M´a flanqué deux balles dans la peau
Mam´zelle Clio
Mam´zelle Clio
Je suis bien mort quoi qu´on en dise
Oui mais le diable m´a permis
De revenir toutes les nuits

{Refrain:}
Dormir avec vous sans vous faire peur
Caresser vos cheveux toucher votre cœur vous dire à l´oreille
 » Je t´aime chérie je t´aime et j´en meurs  »
Et tirer les poils du petit cocu qui veille
La commode qui grince un bruit sur le toit
Le lit qui gémit c´est moi dans le bois ma brune
Je suis courant d´air et rayon de lune
J´ai l´éternité pour chanter tout bas
Je dors avec toi

(Charles Trenet)

Illustration: Alphonse Mucha

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Mon village englouti (Charles Trenet)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2021



 

villag eenglouti jpg [1280x768]

Mon village englouti

Mon village au fond de l´eau
Se souvient des heures si proches
Quand volait, dans le jour nouveau,
Le son joyeux de ses cloches.
Mon village au fond de l´eau
Se souvient du bruit des enclumes
Dont j´entends encore les échos,
Vibrant sous un manteau d´écume
Et la voix des peupliers
Jamais, jamais je n´ai pu l´oublier.

Tant de souvenirs engloutis
Dorment là, sous l´onde isolée,
Depuis qu´un barrage maudit
A noyé ma verte vallée.

Mon village au fond de l´eau
Se souvient de choses jolies,
D´un amour qui fut si beau,
Soleil de toute ma vie…
A présent qu´a sonné le glas,
L´amour est mort, fut-il volage?
Et mon cœur est triste et bien las.
Mon cœur, pareil à ce village,
Ce village au fond de l´eau
Dont seul j´entends les soupirs, les sanglots.

(Charles Trenet)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Je sais ce que vous allez me dire (Jean Anouilh)

Posted by arbrealettres sur 17 novembre 2021


depression

Je sais ce que vous allez me dire,
il faut rentrer en vous-même…
je suis rentré en moi-même plusieurs fois
Seulement voilà il n’y avait personne.
Alors au bout d’un moment,
j’ai eu peur et je suis sorti pour faire du bruit dehors
pour me rassurer…

(Jean Anouilh)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Personne à l’horizon (Claudine Bertrand)

Posted by arbrealettres sur 17 novembre 2021


coeur

Qu’est-ce qu’un coeur
dans un carnet

Un silence creuse l’écriture
et lui fait une âme

Personne à l’horizon
le nom n’a pas d’apparence

Qui fait du bruit
n’a pas de bouche amoureuse

Les mains jettent des paysages
un lac tombe dans mes yeux

(Claudine Bertrand)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

BRUIT (Régis Belloeil)

Posted by arbrealettres sur 30 octobre 2021




BRUIT

Ouvrir les yeux
Fixer le mur
Pourquoi serais-je attendu
Quelque part dans le noir ?

Rien d’inhabituel et pourtant
Rien de familier non plus
Quelque chose d’enfoui
Au fond de mon esprit
Tente de refaire surface
Avec le sentiment confus
Que je dois me souvenir

Les voix m’ont importuné
Pendant deux ou trois semaines
Puis elles sont sorties de ma vie
Poliment

Merveilleux silence
Merveilleuse paix
J’espère qu’elles ne reviendront pas

je vous en prie
Ne revenez pas

(Régis Belloeil)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Vous n’avez vraiment pas l’oreille fine (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2021



L’herbe dites-vous
Ne fait aucun bruit pour pousser
L’enfant pour grandir
Le temps pour passer
Vous n’avez vraiment pas l’oreille fine.

(Pierre Albert-Birot)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vase brisé (Sully Prudhomme)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2021




Le vase brisé

Le vase où meurt cette verveine
D’un coup d’éventail fut fêlé ;
Le coup dut l’effleurer à peine,
Aucun bruit ne l’a révélé.

Mais la légère meurtrissure,
Mordant le cristal chaque jour,
D’une marche invisible et sûre
En a fait lentement le tour.

Son eau fraîche a fui goutte à goutte,
Le suc des fleurs s’est épuisé ;
Personne encore ne s’en doute,
N’y touchez pas, il est brisé.

Souvent aussi la main qu’on aime
Effleurant le coeur, le meurtrit ;
Puis le coeur se fend de lui-même,
La fleur de son amour périt ;

Toujours intact aux yeux du monde,
Il sent croître et pleurer tout bas
Sa blessure fine et profonde :
Il est brisé, n’y touchez pas.

(Sully Prudhomme)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :