Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Bruno Grégoire)’

Notre amour (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2018




    
Notre amour moins un temple
qu’une piste à contempler ?
où la pierre n’est de part et d’autre
que liberté de rocailles.

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Peut-être est-ce dire (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2018




    
Peut-être est-ce dire qu’on va mourir qui dérange,
peut-être est-ce dire qu’ils vont mourir un jour
qui les dérangent tous ?
Je regarde prendre le feu
au premier jet d’un infime poème,
sans regretter d’avoir vécu.

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Oh, y’a une p’tite tomate ! (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2018



 

 

    

 » Oh, y’a une p’tite tomate !
Viens voir, regarde :
elle est toute seule…  »

L’enfant de l’autre côté du jardin
a déjà traversé le monde.

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je te dédie (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2018



Illustration
    
Je te dédie la misère profonde, la joie qui crissent
d’un instrument jamais identifié,
joué depuis toujours.

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est l’histoire d’une petite fille (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2018




    
C’est l’histoire d’une petite fille
qui, plongeant ses mains dans l’eau fraîche
de l’étang,
aimante les libellules,
étrangement.

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il suffisait donc (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2018



Illustration
    
Il suffisait donc de se déchausser
pour ressentir autrement le monde
— comme une hache couchée ?

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu es plus belle encore (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2018




    
Tu es plus belle encore
dans l’océan impossible et admirable
qui nous sépare.

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Arbre (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2018




    
Arbre c’est vivre prisonnier
de la terre ?
ou amoureux de l’air ?
C’est quoi ce chemin ?

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le houx (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2018



Illustration    
    
Le houx est rouge, heureux, on dirait.
Mais ça pique de partout,
ça fait du mal à la peau,
ça entre.

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Insecte (Bruno Grégoire)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2018



 

Illustration 
    
Insecte
presque humain
écrasé contre le mur —

(Bruno Grégoire)

 

Recueil: L’épingle du jeu suivi de Sans
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :