Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘carte postale’

Comme la poursuite d’un rêve (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2019



De ce pays aux couleurs primaires
je contemple une carte postale
comme la poursuite d’un rêve

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’enfance (Michaël Krüger)

Posted by arbrealettres sur 29 décembre 2018



L’enfance m’adresse parfois
une carte postale : Te souviens-tu ?

***

Manchmal schreibt mir die Kindheit
eine Postkarte: Erinnerst du dich?

(Michaël Krüger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Habiter un lieu (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2018



Habiter un lieu

Habiter une chambre, qu’est-ce que c’est?
Habiter un lieu, est-ce se l’approprier?
Qu’est-ce que s’approprier un lieu?
A partir de quand un lieu devient-il vraiment vôtre?

Est-ce quand on a mis à tremper ses trois paires de chaussettes
dans une bassine de matière plastique rose?
Est-ce quand on s’est fait réchauffer des spaghettis
au-dessus d’un camping-gaz?

Est-ce quand on a utilisé tous les cintres dépareillés de l’armoire-penderie?
Est-ce quand on a punaisé au mur une vieille carte postale
représentant le Songe de sainte Ursule de Carpaccio?

Est-ce quand on y a éprouvé les affres de l’attente,
ou les exaltations de la passion,
ou les tourments de la rage de dents?
Est-ce quand on tendu les fenêtres de rideaux à sa convenance,
et posé les papiers peints, et poncé les parquets?

(Georges Perec)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On cherche (Abdellatif Laâbi)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2016



Ici
on cherche toujours quelque chose
dans les cafés, les églises, les places
et jusque dans les poubelles
on cherche en l’autre, en soi
dans la cohue des trottoirs
l’accalmie des ponts
dans l’eau stagnante des fontaines
et sur les bancs indiscrets
on cherche en bas, en haut, devant soi
un ticket de métro
une terre ou une femme perdus
un livre qu’on lira
sur un lit d’hôpital ou en prison
une chanson sans titre
un ouvre-boîtes solide
un oiseau qui ne chante que de nuit
On cherche
un regard qui fera basculer votre vie
un graffiti à vous seul adressé
un heurtoir arabe sur une porte italienne
une carte postale que vous avez envoyée il y a vingt ans
et que le destinataire a revendue
votre date de mort inscrite

(Abdellatif Laâbi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Douleur de l’enfantement (Abdelwahab El-Bayati)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2016



Douleur de l’enfantement

Il a dit : tue-moi car j’aime tes yeux
Et c’est à cause de toi que je pleure
Sur la carte postale des églises gothiques rouges
se baignaient, dans le soleil
Picasso sur la couverture du dernier numéro de la revue
Vie fixe la lumière d’un autre monde
Elle a dit : la langue de la rose fleurit au jardin
De la nuit (…)

(Abdelwahab El-Bayati)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PAYS DU FOND DE MOI (Gilles Vigneault)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2015


 


Hugues Roussel Québec 0

 

PAYS DU FOND DE MOI

Pays du fond de moi
Sache que je te suis fidèle
Et que la planète est fragile
Autour de toi

Nul ne franchit jamais
D’autre frontière
Que le doux incertain
De tes mirages
Clôtures mal fermées
De l’enfance juteuse
Je vous franchis à gestes ralentis
Comme dans la lenteur des rêves
Un caillou dans tes puits
Tombe indéfiniment
Dans la patience noire
Vive stable et sereine de l’Eau

Pays du fond de moi
Sache que je te suis semblable
Et que les planètes sont multiples
Autour de toi

Je ne t’écris pas souvent
Aussi n’as-tu point à me répondre
Nous nous sommes parlé
Pour toujours
Je retrouve dans mes bagages
Les premières cartes postales
Du monde

(Gilles Vigneault)

Illustration: Hugues Roussel

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :