Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘chaton’

Tu es trop petit (René Maublanc)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2018



chaton 5

Tu es trop petit, chaton, pour savoir.
Ne mords pas là-dedans :
C’est ta queue.

20 Juillet 1917.

(René Maublanc)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le papillon a fui (Bashô)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2018



Le papillon a fui
De nouveau le chaton
Se tapit

(Bashô)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Les choses que je préfère (Richard Rodgers)(Oscar Hammerstein)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2018



 

Les choses que je préfère

Les roses mouillées par la pluie et les moustaches des chatons
Les bouilloires en cuivre brillant et les chaudes mitaines en laine
Les paquets emballés qu’attachent des ficelles
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Les poneys couleur crème et les streudels aux pommes bien croustillantes
Les sonnettes et les clochettes et du snitzels avec des nouilles
Le vol des oies sauvages, le reflet de la lune sur leurs ailes
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Les jeunes filles en robe blanche, leurs écharpes de satin bleu
Les flocons de neige s’accrochant à mon nez et à mes cils
L’hiver d’un blanc argenté qui devient printemps
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Quand le chien mord
Quand l’abeille pique
Si je me sens triste
Je n’ai qu’à penser aux choses que je préfère
Et alors, tout va bien

Les roses mouillées par la pluie et les moustaches des chatons
Les bouilloires en cuivre brillant et les chaudes mitaines en laine
Les paquets emballés qu’attachent des ficelles
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Les poneys couleur crème et les streudels aux pommes bien croustillantes
Les sonnettes et les clochettes et du snitzels avec des nouilles
Le vol des oies sauvages, le reflet de la lune sur leurs ailes
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Les jeunes filles en robe blanche, leurs écharpes de satin bleu
Les flocons de neige s’accrochant à mon nez et à mes cils
L’hiver d’un blanc argenté qui devient printemps
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Quand le chien mord
Quand l’abeille pique
Si je me sens triste
Je n’ai qu’à penser aux choses que je préfère
Et alors, tout va bien

***

My Favorite Things

Raindrops on roses and whiskers on kittens
Bright copper kettles and warm woollen mittens
Brown paper packages tied up with strings
These are a few of my favorite things2

Cream colored ponies and crisp apple strudels
Doorbells and sleigh bells and schnitzel with noodles
Wild geese that fly with the moon on their wings
These are a few of my favorite things.

Girls in white dresses with blue satin sashes
Snowflakes that stay on my nose and eyelashes
Silver white winters that melt into springs
These are a few of my favorite things

When the dog bites, when the bee stings
When I’m feeling sad
I simply remember my favorite things
And then I don’t feel so bad

Raindrops on roses and whiskers on kittens
Bright copper kettles and warm woolen mittens
Brown paper packages tied up with strings
These are a few of my favorite things

Cream colored ponies and crisp apple strudels
Doorbells and sleigh bells and schnitzel with noodles
Wild geese that fly with the moon on their wings
These are a few of my favorite things

Girls in white dresses with blue satin sashes
Snowflakes that stay on my nose and eyelashes
Silver white winters that melt into springs
These are a few of my favorite things

When the dog bites, when the bee stings
When I’m feeling sad
I simply remember my favorite things
And then I don’t feel so bad.

Découvert ici: https://misstakeontheropeblog.wordpress.com (Dans une Reprise par Björk)
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A contre-courant (Jean-Louis d’Abrigeon)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2018



chatons de saule- [1280x768]

à
contre-courant
les chatons des saules escaladent
le vent de la rivière

(Jean-Louis d’Abrigeon)

Illustration

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

CHANSONS INNOCENTES I (Edward Estlin Cummings)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2018




    
CHANSONS INNOCENTES
I
pourquoi es-tu parti
petit quadrupattes?
tu as oublié de fermer
tes grands yeux.

où es-tu donc parti?
à de petits chatons
ressemblent toutes les feuilles
qui s’ouvrent sous la pluie.

petits chatons que
l’on appelle printemps,
ce que nous caressions
s’est peut-être endormi?

le sais-tu?ou peut-être que
quelque chose est parti
sans faire le moindre bruit
quand nous ne regardions pas.

(Edward Estlin Cummings)

 

Recueil: XLI Poèmes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: La Nerthe

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un poème violet (Roman Sef)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2018



Un poème violet

Toute violette
Est ma maison,
Et tout violet
Est mon chaton.

Violettes sont
Chambres, cuisine,
Et la piscine.
A l’horizon
Un train violet
Est à l’arrêt.

Et voici là
De beaux lilas,
Un gros bouquet.
C’est si mignon,
Tout en violet!

Et puis,
Je n’avais pas
D’autres crayons…

(Roman Sef)

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

UN AMOUREUX ATTRISTÉ PAR UNE INSENSIBLE (Su Shi)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



UN AMOUREUX ATTRISTÉ PAR UNE INSENSIBLE

Parmi les fleurs rouges fanées et
Les abricotiers verts
Les hirondelles frôlent l’eau émeraude
Qui entoure une maison
Les chatons du saule s’envolent au gré du vent
Où sur notre terre ne peut-on trouver le parfum de l’herbe ?

Dans le jardin une balançoire
Et de l’autre côté de son enceinte un promeneur
Qui longe le chemin
Qui entend l’éclat de rire d’une beauté
Petit petit s’évanouit le rire
Amoureux, le promeneur s’afflige de l’insensible

(Su Shi)

Illustration: Chai Qiu Nong

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DÉBUT DE L’ÉTÉ (Zhu Shuzhen)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



DÉBUT DE L’ÉTÉ

Les bambous dansent gracieusement
Leurs ombres troublent ma fenêtre solitaire
Les oiseaux estivaux chantent deux à deux
au soleil couchant
Les fleurs des pommiers sauvages perdent déjà
leur fraîcheur
Les saules voient s’envoler leurs chatons au vent
Les jours commencent à s’allonger
Et le temps lui à m’ennuyer

(Zhu Shuzhen)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE DÉPART DU PRINTEMPS (Xin Qiji)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



LE DÉPART DU PRINTEMPS

Ne supportant plus ni le vent ni la pluie
Le printemps accélère son départ
Je me lamente sur les fleurs précocement épanouies
A mon regret leurs pétales s’éparpillent

Ô ! Printemps, reste encore un moment !
Ecoute bien l’herbe douce
Qui se perd déjà dans son chemin de retour
Et qui s’ennuie de ton mutisme

Heureusement sous le toit l’araignée diligente
Tisse toute la journée sa toile
Pour cueillir des chatons de saule en vol

(Xin Qiji)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Promenade avec ma voisine (Sylvie Schenk)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



ombres

Promenade avec ma voisine

J’ai mené la vieille dame avec ses cannes
Dans la nature, nous ouvrîmes les armoires
De chêne, sortîmes les dentelles et l’argenterie
La pluie avait astiqué les arbres
Les chatons des coudriers brillaient comme des lustres
Et ceux des saules ornaient la salle
Les gouttes dans le vent ouvraient le bal
La vieille dame en bottes dansait dans les flaques

(Sylvie Schenk)

Découvert ici: http://www.ipernity.com/blog/lara-alpha

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :