Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘chèvre-feuille’

Chèvre-feuille (J.J. Grandville)

Posted by arbrealettres sur 18 octobre 2019



Chèvre-feuille

[Le prince Charmant épousa Chevrette, une jeune chevrière,
et l’emmena à la cour, où l’étiquette et le cérémonial
la rendirent très malheureuse. Elle se décida à s’enfuir.]

En quittant la cour, Chevrette se demanda ce qu’elle allait faire.
Parbleu, se dit-elle, je garderai encore les chèvres.
Mais où trouver un troupeau?
Elle était au milieu de ces perplexités,
lorsqu’un joyeux bêlement se fit entendre derrière elle.
C’était sa chèvre, sa chèvre favorite qu’elle avait emmenée avec elle à la cour,
et qui, la voyant partie, s’était échappée du palais pour la suivre.

— Tu m’aimes bien, lui disait-elle, ma pauvre chèvre, tu es heureuse de me revoir;
hélas! je n’ai rien à te donner, pas même un brin de luzerne
ni un petit toit pour te mettre le soir à l’abri du loup.

Non loin de Chevrette, un jeune chevrier nommé Jasmin errait dans les bois,
triste et désolé, parce qu’il avait perdu Chevrette qu’il aimait.
Mais Chevrette ne le savait pas.
En le voyant elle se sentit rassurée; elle l’appela: Jasmin!
Il s’approcha et elle lui raconta son malheur. Jasmin, à son tour,
lui parla en pleurant de tout ce qu’il avait souffert pendant son absence.
Chevrette essuya ses larmes, et lui dit de se consoler:
si elle avait su son amour, jamais elle n’eût consenti à épouser le prince Charmant.
Le chevrier suivit le conseil de la chevrière.
Il essuya ses larmes et se consola.
Chevrette lui permit de la suivre au fond de la forêt;
ils y vécurent heureux, chevrier et chevrière, Jasmin et Chèvre-Feuille, mais après s’être mariés.

(J.J. Grandville)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qui sont ces éphémères? (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2016


1619917174_small

L’odeur du chèvrefeuille
Une rose épanouie
Sont pour nous
Les grâces d’un instant
Mais la rose
Dans sa claire durée
Au passage de nos ombres
Ne se demande-t-elle pas
« Qui sont ces éphémères? »

(Heather Dohollau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’adolescent (André Frédérique)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2016



 

Un grand jeune homme
aux mains moites
n’arrête pas de croître
en toutes directions

Sa tête grossit comme une citrouille
son front se balade entre les nuages
ses jambes s’allongent dans la mer
ses doigts s’enroulent autour des arbres
comme du chèvre-feuille

Les parents guettent au bout du télescope
un regard lointain
de cette lune livide

(André Frédérique)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je frappais (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 15 août 2015




… je frappais toute une équipe de fourmis ouvrières
chez lesquelles je portais la mort.
Cependant je sentais battre mon coeur dans le silence engourdi,
tandis que dans les proches haies les noisetiers façonnaient leur amande
et les chèvre-feuilles leur suc doucereux.

(Jean Follain)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :