Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Christine Lièvre)’

Désappointé (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2017



Enfant qui te balances
Dans les bribes du vent
Sans savoir la froidure
Innocent et blessure

Enfant regard de lune
Craintif de tant de peurs
Quêteur de l’imprenable
Sous un front batailleur

Ô mon preneur d’étoiles
Qui fis glisser des larmes
Pour première tendresse
Dans le chant d’une nuit

Fragile et sans mesure
Comme un glaçon d’eau pure
Epris d’immensité
Tu dénonces les pièges

Jusqu’à te retrouver
Aux premières coulées
Du jour tout blond
Frêle et désappointé
Comme un violon … dans la rosée

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Reflets muets (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Sur un chemin
De boue et d’ombre
Le vent ratisse
La peine du jour

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Quelque chose a parlé (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2016



Quelque chose a parlé.
Ce qui habite le silence
A bougé cette fois
D’une étrange manière.
Etait-ce un cri, était-ce une douleur ?
Lui, le silence, a dû changer de place,
Prenant autre chose à la terre
Pour y réinventer sa loi.

Les murs n’ont pas senti
La poussée, à nouveau, de l’étrange.
Eux qui se laissent révéler
Au regard droit du soleil
Ne savent qu’ils sont beaux.

Et si une pierre, une seule,
A suivi le désordre des choses
Et pressenti l’inconnu qui venait
Et s’est émue,
Son destin – invitant
Au lieu-dit de son coeur
La chose tombée du silence
Et le silence affamé –
N’a pas changé le monde,
Mais elle a demandé
De croire
Au mur dont l’ordre est de se taire
Et par elle, une nuit,
Le mur se verra naître.

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Espiègle (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 8 juillet 2016



Tu viendras
Dans les buées
Du sommeil
A la fenêtre de
L’aube
Passer la danse
de tes yeux
Et tes grands doigts
Etonnés.
Dans la tendresse dépliée
J’irai cueillir ton corps
Froissé
Comme une grappe.

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Là-bas (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2016



Là-bas les maisons
Avaient affiché
Le soleil
Et le séchaient
Au vent
comme fin
De chagrin.

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sans escale (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2016



Comme pour faire belle
Ma tendresse
Et rendre brûlure
Ma soif
Aux abois de ta voix,
La vie qui vint
Fit plus proche notre âge
Pour que se mêle cette absence
Que j’ai tissée à jamais
De ton coeur à mon coeur
Sans escale.

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le temps sans bruit s’est oublié (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2016



L’herbe a séché dans les greniers
A force de toiles tissées
Le temps sans bruit s’est oublié

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

L’herbe aura poussé (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 7 mai 2016



L’herbe aura poussé en brassées d’allégresse
Pour nos yeux qui offraient ce que nos coeurs voyaient,
Sur les sentiers battus de nos pas enchanteurs
Menant au fond du jour s’abreuver notre coeur
Avec, du bout des doigts, une folle tendresse.

C’était l’odeur d’un chant qui réveillait nos rêves,
Aux sources de son nom nous invitait la Terre,
Voulant apprivoiser aux caresses ses sèves
L’élan de notre soif qui enfantait les bois,
Et nos rires éclatés ensemençaient la terre.

Et nous étions pendus aux gouttes de lumière
Vibrant de chaque feuille pour s’en aller au vent,
Quand l’étreinte des branches nous tendait la première
La grâce d’être enfants essoufflés par les champs
Pour courir s’enivrer aux fontaines du temps.

L’herbe toujours poussait en brassées d’allégresse
Pour nos yeux qui offraient ce que nos yeux voyaient.

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ruisseaux de coeur (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



J’aurais voulu vous dire, dans le fond de la nuit,
Là où les yeux s’attachent à devenir paroles,
Que j’ai pris dans ma peau, d’une stupeur heureuse,
Votre manière tendre et le tout frêle aveu

De traverser soudain mes sous-bois de silence.

Et vous dire aussi que j’aime à vous connaître
Là où les gestes font, à la place des mots,
Le périple étonné de voir apprivoisés
Votre terre profonde et vos ruisseaux de coeur.

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Evadée (Christine Lièvre)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2015



Les rumeurs de la terre
Aux sentes de ta soif
Ont libéré ta voix
Surprise par leurs charmes
Et les creux de tes pas
De pluie gonflés de larmes
Laissent écouter la paix
D’un nouveau ciel d’espoir.

(Christine Lièvre)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :