Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘chut’

Je, la Muse, Émois (Virginie Greiner)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2019



Illustration: Joël Jurion  
    
Je, la Muse, Émois

Chut! Écoute-le respirer. Il est là contre toi.
Il souffle, il ronfle, il expire…Il expire?!
Non! Non! Pas encore. Reste là contre moi.
La vie ne peut que te chérir
Si j’entends que tu respires.
Alors inspire. Inspire.
Oui, inspire!
Inspire moi…

(Virginie Greiner)

 

Recueil: EN MÂLES DE NUS
Traduction:
Editions: Attakus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il est fou ! (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2018



Jane Palmer  Marteau 

Il est fou !
… Mes yeux sont beaux
j’ai un marteau et des clous
qui veut de ma marchandise
je cloue les rêves sur les fronts
Mes yeux sont beaux
je vous clouerai tous aux portes des vents
Qui viennent d’ailleurs
Qui ne veut pas de ma marchandise
je suis celui qui ne sait pas ce qu’il veut
Chut!
Ma valise est vide
Mais où sont les anges
Qui pour moi déballeront leurs joies.

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Jane Palmer

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UNE ALCÔVE AU SOLEIL LEVANT (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2018



Illustration: John Everett Millais
    
UNE ALCÔVE AU SOLEIL LEVANT

L’humble chambre a l’air de sourire ;
Un bouquet orne un vieux bahut ;
Cet intérieur ferait dire
Aux prêtres : Paix ! aux femmes : Chut !

Au fond une alcôve se creuse.
Personne. On n’entre ni ne sort.
Surveillance mystérieuse !
L’aube regarde : un enfant dort.

Une petite en ce coin sombre
Était là dans un berceau blanc.
Ayant je ne sais quoi dans l’ombre
De confiant et de tremblant.

Elle étreignait dans sa main calme
Un grelot d’argent qui penchait ;
L’innocence au ciel tient la palme
Et sur la terre le hochet.

Comme elle sommeille ! Elle ignore
Le bien, le mal, le cœur, les sens.
Son rêve est un sentier d’aurore
Dont les anges sont les passants.

Son bras, par instants, sans secousse,
Se déplace, charmant et pur ;
Sa respiration est douce
Comme une mouche dans l’azur.

Le regard de l’aube la couvre ;
Rien n’est auguste et triomphant
Comme cet œil de Dieu qui s’ouvre
Sur les yeux fermés de l’enfant.

(Victor Hugo)

 

Recueil: La chanson des rues et des bois
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chut! (Paul Claudel)

Posted by arbrealettres sur 30 décembre 2016



 

chut! si nous faisons du bruit
le temps va recommencer.

(Paul Claudel)

Illustration: Irina Vitalievna Karkabi

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Temple du Sommet (Li Po)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2015



asie_8
Temple du Sommet,
la nuit:

Lever
la main
et
caresser
les étoiles.

Mais chut!
baissons la voix:
Ne réveillons pas
les habitants
du ciel.

(Li Po)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Premier matin de printemps (Anne Tardy)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2015




Premier matin de printemps
si beau.
Chut!

(Anne Tardy)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

LE BERCEAU DE LA MUSE (Emile Nelligan)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2015



LE BERCEAU DE LA MUSE

De mon berceau d’enfant j’ai fait l’autre berceau
Où ma Muse s’endort dans des trilles d’oiseau,
Ma Muse en robe blanche, ô ma toute Maîtresse!

Oyez nos baisers d’or aux grands soirs familiers…
Mais chut ! j’entends la mégère Détresse
À notre seuil faisant craquer ses noirs souliers !

(Emile Nelligan)


Illustration: Henri Martin

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :