Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘cicindèle’

Invitation (Jean-Hughes Malineau)

Posted by arbrealettres sur 13 juillet 2022




    
Invitation

Je vous souhaite la peur délicieuse d’un orage
tout seul dans votre chambre d’enfant
le sourire triste d’un bonbon de miel
au cours d’une convalescence tiède,
un baiser, sur le front, dans le noir.

Je vous souhaite l’émerveillement d’un caillou
choisi sur une plage entre cent millions d’autres.
Je voudrais tant que vous partagiez l’événement d’une ultime coccinelle
perdue sur la page d’un livre à la rentrée des classes,
le bouleversement d’une goutte de rosée qui hésite à l’extrémité d’une branche
ou la fragilité du ronronnement d’un chat dans la pupille de la nuit.

Écoutez la cotte de maille du peuplier dans le vent !
Écoutez l’audace d’une odeur de mimosa en plein coeur de l’hiver !

Je vous souhaite la curiosité,
l’appétit d’infimes et de minuscules rencontres
l’éclair d’une cicindèle ou d’un martin-pêcheur…
le plaisir d’une giboulée sur la peau nue
les grains de douceur sur la rivière
qui confesse tous les dessous du ciel
de ses dentelles d’écume sur les galets.

Je vous souhaite, le panier rempli de chanterelles,
l’odeur de chien mouillé, du vêtement qui sèche
près d’une flamme de feu de bois
et l’amitié de ce vieil habit qui ne craint rien.
Le chèvrefeuille, le chardonneret, l’ancolie, la morille…

Ah ! comme je vous souhaite de bâtir votre enfance
dans un puzzle de nuages blancs
la nuque sur un coussin de mousse.

(Jean-Hughes Malineau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cicindèles du bord de l’eau (André Pieyre de Mandiargues)

Posted by arbrealettres sur 19 novembre 2018



Illustration
    
Cicindèles du bord de l’eau
Bourrelles envolées
Sitôt
Que l’ombre a désolé
La brune et sa blanche amie.

(André Pieyre de Mandiargues)

 

Recueil: L’âge de craie suivi de Dans les années sordides Astyanax et Le Point où j’en suis
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

NOUS SOMMES BIEN SÉPARES… (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015



NOUS SOMMES BIEN SÉPARES…

Nous sommes bien séparés
Par les barreaux de la pluie,
La servante du curé,
Les estrades de la nuit
Les escales de l’ennui.

Nous sommes bien séparés
Par les soleils de la suie,
Par les rires des gorets,
Par l’âcre senteur du buis
Par la houle des forêts,
Nos coeurs qui battent la nuit.

Nous sommes bien séparés
Par l’impasse Bélidor,
Par la rue du Bocador,
La rue du Tambour des Morts,
Ou de la Terre au Curé,
Par ces fous qui parlent d’or.

Nous sommes bien séparés
Par nos âmes isocèles
Qui volent à tire-d’ailes
Au vent libre des forêts,
Les cicindèles orfèvres,
Le lièvre au coeur des guérets.

Nous sommes bien séparés
Par l’ombre des Jappeloupes
Les étoiles, par les rets,
Le vent qui nous pousse en poupe,
Les nuages déchirés,
La pluie lourde comme soupe,
Les « autrefois », les « après »…

(Maurice Fombeure)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :