Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘ciel’

Colchiques dans les prés (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017




Colchiques dans les prés

Colchiques dans les prés
fleurissent fleurissent
Colchiques dans les prés
C’est la fin de l’été

Refrain
La feuille d’automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant

Châtaignes dans les bois
Se fendent se fendent
Châtaignes dans les bois
Se fendent sous les pas

Nuages dans le ciel
s’étirent s’étirent
Nuages dans le ciel
S’étirent comme une aile

Et ce chant dans mon coeur
murmure murmure
Et ce chant dans mon coeur
Appelle le bonheur

(Anonyme)

Illustration

 

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Paysage d’automne (Georges Brassens)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017



Illustration: Maurice de Vlaminck
    
Paysage d’automne

C’est un paysage d’automne
Avec son ciel maussade et lourd,
Ses enfants vêtus de velours
Et ses cloches noires qui sonnent.

C’est un paysage d’automne
Avec ses bruyants vendangeurs,
Avec ses paysans songeurs
Et ses grands arbres qui frissonnent.

C’est un paysage d’automne
Avec ses filles de vingt ans,
Ses filles qui s’en vont chantant
Des chansonnettes monotones.

C’est un paysage d’automne
Et c’est un pauvre coeur d’amant
Qui craque lamentablement
Comme les pauvres feuilles jaunes.

(Georges Brassens)

 

Recueil: Les couleurs vagues
Editions: Le Cherche Midi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Effluves (Georges Brassens)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017




    
Effluves

Le vent qui se promène à travers les buissons
Ne vous chante-t-il pas les joyeuses chansons
Qu’on chantait autrefois, quand on était ensemble ?
Et la pauvre feuille qui tremble
Au vent ne vous rappelle-t-elle pas mon coeur
Qui frissonnait sous vos regards moqueurs ?
Et ce ciel, si noir, si maussade
Ne vous fait-il pas refaire les promenades
Qu’on faisait la main dans la main,
Par les chemins
Et par les rues ?
Il doit rester encore au fond de vous
Un souvenir de cette époque disparue.
Ce souvenir serait-il aussi doux
Que celui qui chante en moi-même,
Soir et matin, pour me narguer :
Ô gué, ô gué,
Tu l’aimes !

(Georges Brassens)

 

Recueil: Les couleurs vagues
Editions: Le Cherche Midi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rêves (Georges Brassens)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017




    
Rêves

Les nuages blancs,
Les nuages lents,
Qui voguent sans trêve
Dans le ciel bleu, font
Des rêves profonds,
Des rêves.

Les coeurs amoureux,
Les coeurs généreux,
Qui aiment sans trêve
Les grands coeurs brunis,
Vont vers l’infini
Des rêves.

Nuages charmants,
Tendres coeurs aimants
Qui sans trêve rêvent
À des cieux lointains :
Quel est leur destin ?
Ils crèvent.

(Georges Brassens)

 

Recueil: Les couleurs vagues
Editions: Le Cherche Midi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Clocher du soir (Georges Brassens)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017



Illustration: Vincent Van Gogh
    
Clocher du soir

Dans le grand ciel noir
Plein de désespoir,
Un clocher du soir
Se lamente.
Au fond d’un vieux bourg,
Un coeur triste et lourd
Pleure son amour,
Son amante.

Dans le ciel mouvant,
Avec le grand vent,
Il s’en va rêvant
Par l’automne
Tout droit devant lui.
Morne et plein d’ennui,
Il va dans la nuit
Monotone.

Il rêve au destin
Des mots incertains
Qu’on dit un matin
Sous les branches,
A ces mots troublants
Qu’on dit en tremblant
Au bel ange
D’un dimanche.

Pleure, coeur d’amant ;
Pleure doucement ;
Pleure les serments,
Les étreintes,
Quand dans le ciel noir,
Plein de désespoir,
Un clocher du soir
Tinte et tinte.

(Georges Brassens)

 

Recueil: Les couleurs vagues
Editions: Le Cherche Midi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à Torcello (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017



Illustration
    
retouche à Torcello

deux paons sur l’envers du ciel
boivent à la même rose

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la mémoire (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017




    
retouche à la mémoire

sage mais l’oeil en jardin fou
elle ne quitte pas ma main
et la serre au passage d’un ciel nouveau

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la fidélité (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017



Illustration: Fidel Garcia
    
retouche à la fidélité

dans la niche du miroir
le ciel me regarde
jusqu’au dernier angle de la nuit
quand le plaisir ôte ses bagues
et me tend le poison du silence

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche au désespoir (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017




    
retouche au désespoir

bouquet d’étoiles à la main
je reste à la porte du ciel

derrière
on n’en a pas besoin

le silence a l’éclat du gel

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la prière du soir (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2017




    
retouche à la prière du soir

étoile qui passes d’un arbre à l’autre
filant ton chant léger
la maison prend le large
et les enfants à la fenêtre
montrent du doigt le point du ciel
aussi doux que des lèvres
où la parole est née

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »