Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘cloison’

L’infini? (Marie-Jeanne Durry)

Posted by arbrealettres sur 10 août 2019



L’infini? ce regard fermé par l’horizon,
Ce grand ciel qui descend pour coller à la terre.
Où s’arrêtent les yeux, courbe, cette cloison.

(Marie-Jeanne Durry)

Illustration: Christian Carrette

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nuit d’automne (Issa)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2019



nuit d’automne
le papier troué d’une cloison
joue de la flûte

(Issa)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Cloisons de Pluie (Samuel Dudouit)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2019



 

Adam Tan  j54o1_500

Cloisons de Pluie

Si un dieu de la pluie parvenait jusqu’au rire
qui lentement monte en toi
si son odeur de terre lavée et de fougère
et sa chaleur perdue
envahissaient tes mots
tes poèmes iraient seuls sans boussole sans loi
tu pourrais dormir

(Samuel Dudouit)

Découvert ici chez laboucheaoreilles

Illustration: Adam Tan

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Grenades (Paul Valéry)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2018



 

grenades

Les Grenades

Dures grenades entr’ouvertes
Cédant à l’excès de vos grains,
Je crois voir des fronts souverains
Éclatés de leurs découvertes !

Si les soleils par vous subis,
Ô grenades entre-bâillées,
Vous ont fait d’orgueil travaillées
Craquer les cloisons de rubis,

Et que si l’or sec de l’écorce
A la demande d’une force
Crève en gemmes rouges de jus,

Cette lumineuse rupture
Fait rêver une âme que j’eus
De sa secrète architecture.

(Paul Valéry)

Découvert ici chez laboucheaoreilles

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’été est plein de fibres (Katell Antoine)

Posted by arbrealettres sur 23 juin 2018



l’été est plein de
fibres
le soleil, grand luminaire
de raphia,
les oranges, dont tu
écartes les cloisons
de peau très fines…
plein de fibres, l’été,
d’herbes sédatives
que tu mâchonnes, appuyé
contre la maison…

(Katell Antoine)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au fond du visage (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2018



Au fond du visage

Ce n’est pas en une fois
Que je saurai ton visage
Ce n’est pas en sept fois
Ni en cent ni en mille
Ce ne sont pas tes erreurs
Ce ne sont pas tes triomphes
Ce ne sont pas tes années
Tes entailles ou ta joie
Ni en ce corps à corps
Que je saurai ton corps

Ce ne sont pas nos rencontres
Même pas nos désaveux
Qui élucident ton être
Plus vaste que ses miroirs

C’est tout cela ensemble
C’est tout cela mêlé
C’est tout ce qui m’échappe
C’est tout ce qui te fuit

Tout ce qui te délivre
Du poids des origines
Des mailles de toute naissance
Et des cloisons du temps

C’est encore cette lueur :
Ta liberté enfouie
Brûlant ses limites
Pour s’évaser devant.

(Andrée Chedid)


Illustration: Anne-Marie Zilberman

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce n’est pas la même chose (Michel Deguy)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2018




    
Ce n’est pas la même chose
la porte ou le porche
la cloison ou le rempart
l’alcôve ou le jardin
la baie ou le créneau
la chambre ou la terrasse

Dédale tantôt tu construis
pour terrasser la terre
et tantôt nidifier à demeure
Ce n’est pas la même chose
le dedans du dehors
ou celui du dedans

(Michel Deguy)

 

Recueil: N’était le coeur
Traduction:
Editions: Galilée

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

GENÈSE (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2018




    
GENÈSE

Si la terre s’arrêtait de tourner
Si les ailes n’allaient plus jamais se refermer
Si l’homme reprenait l’enfance au premier geste
Le plus clair de son temps
Pour satisfaire l’amour

La neige coulera comme un beau marbre antique
Mais le ciel gardera ses ardoises dorées
Il y aura les hauts visages
Les signes blancs de ceux qui dressent les moissons
Le bruit de pas feutrés derrière la cloison
Les sortilèges des mansardes

On parlera de toi
Et beaucoup du retour
Les mains s’aligneront un soir sur le rivage
Le meilleur de nous deux retenu pour longtemps

Déjà je parle aux arbres
Et mes doigts me suffisent
Déjà les torses flambent au bord du lendemain
Et le soc d’une étoile nous ouvre le chemin.

(René Guy Cadou)

 

Recueil: Poésie la vie entière
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ÉROTIQUE (Pierre Emmanuel)

Posted by arbrealettres sur 7 janvier 2018



Illustration: Andrzej Malinowski
    
ÉROTIQUE

Derrière la cloison elle est nue elle chante
Son linge à terre épand sa gerbe déliée.
Hirondelle au miroir le geste d’essuyer
Ses flancs, rompt d’un envol de caresses l’attente

Dans la chambre qu’un lit juge sévère enchante
L’homme est assis les yeux au sol tout habillé.
La bête qui lui disjoint l’âme le bélier
Est-ce désir battant ou peur impatiente ?

Parais, hiératique idole sur fond rouge!
Seule une torche d’or entre les cuisses bouge
Et polit de ses feux l’armure des seins nus

Elle, humble chair dont la nudité est l’hommage
Innocente se fige et se trouble au visage
De la honte qui vêt ce coupable inconnu.

(Pierre Emmanuel)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

la vie est un sas clair (Louis Aldebert)

Posted by arbrealettres sur 23 septembre 2017


Van-Gogh

la vie est un sas clair
aux cloisons mal étanches
que des courants obscurs
pénètrent insidieux
et l’osmose du temps
tache la page bleue
jusqu’à la nuit
régnant où le poème penche
ténèbres battantes
cavernes de survie
la terreur
unique structure
pour l’attente
et ce rythme fragile
d’aile
de cil
de gel

(Louis Aldebert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :