Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Colette Nys-Mazure)’

Transhumance (Colette Nys-Mazure)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2019



Avoir marché longtemps
longuement erré
incertains dévorés de soifs ravagés

la faim au ventre
les yeux brûlés l’ombre à l’âme

Avoir divagué trébuché
face contre la terre brute
privés de souffle et d’allant
ignobles défigurés

Avoir perdu corps et biens

Et déboucher dans cette clairière
Son silence de source

(Colette Nys-Mazure)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le For intérieur (Colette Nys-Mazure)

Posted by arbrealettres sur 16 juillet 2017



Le For intérieur

Parce que tu te tiens
au bord du jardin
de l’aube du jour
à chaque levée des ténèbres
tu sens que la vie t’emporte

Tu descelles la pierre noire
la lourde cécité des limbes

Le chant s’est pendu aux branches du saule
il hante nos fenêtres

(Colette Nys-Mazure)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour qu’un poème respire (Colette Nys-Mazure)

Posted by arbrealettres sur 5 mai 2017



 

houx

pour qu’un poème respire
il lui faut le silence
silence liminaire
des lentes germinations souterraines
lorsque jaillissent les mots
dans l’éclat des enfantements

silence
quand la voix se repose
et que le texte n’en finit pas de résonner
dans nos solitudes visitées

(Colette Nys-Mazure)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :