Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘condenser’

Nostalgie (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2017



Quand
la nuit va s’évanouir
Peu avant le printemps
et que rarement
quelqu’un passe

Sur Paris se condense
une sombre couleur
de larmes

Au coin
d’un pont
je contemple le silence sans fin
d’une fille
grêle

Nos deux maladies
se confondent

Et comme emportés
on reste là.

(Giuseppe Ungaretti)

Illustration: Paul Delvaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plaçant ton oeil suprême au zénith, regarde (René Daumal)

Posted by arbrealettres sur 17 septembre 2017



Plaçant ton oeil suprême au zénith, regarde,
prononçant du zénith ton JE suprême:
jaillie de la pure vision, la lumière brille.
Elle brille de l’Evidence Absurde,
de la certitude douloureuse cherchant le mot
si clairement introuvable,
si simplement ineffable,
cherchant la Parole une
qui proclame l’Evidence absurde.

Parole condensant toute lumière.
Parole encore non parlée,
contenant toute vérité.
Parole encore souffrant d’être muette
– comme le hurlement silencieux
entre les mâchoires paralysées du tétanique.

(René Daumal)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Travail de poète (Lorine Niedecker)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2016



 

Laurine Niedecker

Travail de poète

Grand-père
me disait:
Apprends un métier

J’ai appris
à rester à mon bureau
à condenser

Pas de chômage
dans cette
condenserie

***

Poet’s work

Grandfather
advised me:
Learn a trade

I learned
to sit at desk
and condense

No layoff
from this
condensery
(Lorine Niedecker)

Illustration: Lorine Niedecker

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :