Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘conteur’

LE GRAND CONTEUR GLORIFIE LES MENUISIERS (Miguel Angel Asturias)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2018



OLYMPUS DIGITAL CAMERA

LE GRAND CONTEUR GLORIFIE LES MENUISIERS

Arbre, je me livre
à toi, menuisier.
J’ai eu sur mes branches
l’étoile assoupie,
et bien peu m’importent
la hache qui fend
et la scie qui mord
de ses dents de chienne,
la griffe, la gouge !

Arbre, je me livre
à toi, menuisier.
J’ai eu sur mes branches
la pluie éveillée,
non, rien ne m’importe,
galope, galope
sur moi ta varlope !

Changement minime !
Qui était ton toit,
ta table, ta chaise ?
Qui était ton lit ?

Arbre, je me livre
à toi, menuisier.
J’ai eu sur mes branches
la pluie éveillée,
j’ai eu sur mes branches
l’étoile assoupie !

(Miguel Angel Asturias)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

IL EST DES JOURS (Alfred Kolleritsch)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2018



    
IL EST DES JOURS où les choses
ne sont que le nom des choses,
paraphes,
tracés sous la face du ciel :
déployés par les conteurs.

Un drapeau de glace s’impose,
autrе visage de la mort,
la loi.

C’est alors que tu es partie.
Меsuré à cet adieu,
tout repère disparait.

***

ES GIBT TAGE, an denen die Dinge
die Namen der Dinge sind,
Schriftzüge,
unter den Himmel geschrieben :
aufgeboten von den Erzählern.

Eine Fahne aus Eis herrscht,
das andere Gesicht des Todes
das Gesetz.

Du bist dann fort.
An diesem Abschied gemessen,
zeigt sich kein Mass.

(Alfred Kolleritsch)

 

Recueil: La conspiration des mots
Traduction: Françoise David-Schaumann et Joël Vincent
Editions: Atelier la Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE GRAND CONTEUR GLORIFIE L’OISEAU MAÏS (Miguel Angel Asturias)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



OLYMPUS DIGITAL CAMERA

LE GRAND CONTEUR GLORIFIE L’OISEAU MAÏS

Libre et prisonnier dans la cage de la brise,
tu te nourris de rire,
de maïs de rire !
Une araignée s’esquive :
ton coup de bec est redoutable,
et te suit la fourmi,
te suivent l’agouti, le lapin, l’écureuil
qui vivent de ta ruse.
Tu te nourris de rire,
de maïs de rire,
libre et prisonnier dans la cage de la brise !

(Miguel Angel Asturias)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gratitude (Luciole)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2017



Gratitude

Mon amour est exceptionnel
Non je ne l’ai plus épousé
Il dessine des arcs-en ciel
Me nourrit de tendre bonté

S’il est parfois sur un nuage
Il reste cependant très sage
Il pratique fort bien l’humour
Et sait aussi me faire la cour

Il m’invite à son univers
Me parle des constellations
Des étoiles et de vaste mer
De la beauté sa dévotion

A lui toute ma gratitude
Ma tendresse pour ce conteur
Sans lui ma vie serait bien rude
Il est la chaleur de mon cœur

(Luciole)

Découvert ici: https://petalesdecapucines.wordpress.com

Illustration: William Adolphe Bouguereau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche au conteur (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2015


s4deuxieme.1222433967

entre l’eau du silence et le vin des images
côte à côte à la nappe de l’âme

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :