Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘corazon’

Corazón (Alain Borer)

Posted by arbrealettres sur 22 octobre 2022



Illlustration: Pascal Renoux
    
Corazón

Veneur aux menées de l’amour
je conduis l’encolure et l’haleine
les reins pour le progrès du plaisir

Corps à son

Bouche bée d’amour
c’est par ton corps
que passe la musique des sphères

Courbée

Infiniment la main
se confond à l’approche
de l’origine du monde

Je creuse
dans ton corps
mon retour

Dors lovée
pris à mon propre piège
de l’éternel va-et-vient

Je suis dansé
Quand je la quitte elle est en moi
l’amour ne dort jamais
pose ta source sur ma soif
scanne-toi

(Alain Borer)

Recueil: Le désir en nous comme un défi au monde 84 Poètes d’aujourd’hui
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et après (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 8 octobre 2015


 

Les labyrinthes
qu’invente le temps
s’annulent.

(Ne reste que
le désert.)

Fontaine du désir,
le coeur
s’annule.

(Ne reste que
le désert.)

L’illusion de l’aurore
et les baisers
s’annulent.

Ne reste que le désert.
Une onde,
un désert.

***

Y despuès

Los laberintos
que crea el tiempo
se devanecen.

(Solo queda
el desierto.)

El corazon,
fuente del deseo,
se desvanece.

(Solo queda
el desierto.)

La ilusion de la aurora
y los besos,
se desvanecen.

Solo queda el desierto.
Un ondulado
desierto.

(Federico Garcia Lorca)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bourdon (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 7 octobre 2015



 

Ah, si je te vois,
si je ne te vois plus!

Rien ne m’importe à moi,
rien que ton amour.

As-tu ce rire d’alors
et ce coeur toujours?

***

Bordon

!Ay si te veré,
si no te veré!

A mi no me importada nada
mas que tu querer.

? Guardas la risa de entonces
y el corazon aquel?

(Federico Garcia Lorca)

Illustration: Rafal Olbinski

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Sibylle (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 7 octobre 2015


 

Porte close.

Et ce troupeau
de coeurs
qui attendent!

Au-dedans, ces larmes
qu’on entend, navrantes.
Plaintes d’un crâne
avec l’espoir
d’un baiser d’or.

Porte close.

(Au-dehors, le vent sombre
et les étoiles troubles.)

***

Sibila

Puerta cerrada.

!Y un rebaño
de corazones
que aguardan!

Dentro se oye llorar
de una manera desgarrada.
Llanto de una calavera
que espera
un beso de oro.

Puerta cerrada.

(Fuera, viento sombrio
y estrellas turbias.)

(Federico Garcia Lorca)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :