Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘cosmonaute’

Les beaux métiers (Jacques Charpentreau)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2019



peigner-la-girafe

Les beaux métiers

Certains veulent être marins,
D’autres ramasseurs de bruyère,
Explorateurs de souterrains,
Perceurs de trous dans le gruyère,

Cosmonautes, ou, pourquoi pas,
Goûteurs de tartes à la crème,
De chocolat et de babas :
Les beaux métiers sont ceux qu’on aime.

L’un veut nourrir un petit faon,
Apprendre aux singes l’orthographe,
Un autre bercer l’éléphant…
moi, je veux peigner la girafe !

(Jacques Charpentreau)

Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Les pommes de lune (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 11 août 2016



pomme_de_lune [800x600]

Les pommes de lune

Entre mars et Jupiter
Flottait une banderole
messieurs mesdames
Faites des affaires
Grande vente réclame
De pommes de terre

Un cosmonaute qui passait par là
Fut tellement surpris qu’il s’arrêta
Et voulut mettre pied à terre

mais pas de terre en ce coin là
Et de pommes de terre
Pas l’ombre d’une

C’est une blague sans doute
Dit il en reprenant sa route
Et à midi il se fit
Un plat de pommes de lune.

(Jean Rousselot)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le cosmonaute et son hôte (Pierre Gamarra)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2016



planete_51-21 [800x600]

Le cosmonaute et son hôte

Sur une planète inconnue,
un cosmonaute rencontra
un étrange animal;
il avait le poil ras,
une tête trois fois cornue,
trois yeux, trois pattes et trois bras !
« Est il vilain! pensa le cosmonaute
en s’approchant prudemment de son hôte.
Son teint a la couleur d’une vieille échalote,
son nez a l’air d’une carotte.
Est ce un ruminant? Un rongeur? »
Soudain, une vive rougeur
colora plus encor le visage tricorne.
Une surprise sans bornes
fit chavirer ses trois yeux.
<< Quoi! Rêvé je? dit il. D’où nous vient, justes cieux,
ce personnage si bizarre sans crier gare !
Il n’a que deux mains et deux pieds,
il n’est pas tout à fait entier.
Regardez comme. il a l’air bête,
il n’a que deux yeux dans la tête !
Sans cornes, comme il a l’air sot ! »
C’était du voyageur arrivé de la Terre
que parlait l’être planétaire.
Se croyant seul parfait et digne du pinceau,
il trouvait au Terrien un bien vilain museau.
Nous croyons trop souvent que, seule, notre tête
est de toutes la plus parfaite!

(Pierre Gamarra)

 

 

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :