Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘couler’

La chaîne (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2017




    
La chaîne est une chaîne
pour être une chaîne
dans l’eau des maillons.

Elle est une chaîne
qui circule et verse les maillons
dans ce petit puits qu’est un maillon à l’autre.

La chaîne est chaîne par halage
et par étirement
de la chaîne dans la chaîne.

La chaîne est un trafic de seaux.

L’eau
qui coule
s’emplit de sa fuite.

La chaîne est l’échine
de la chaîne dans l’échine.

(Laurent Albarracin)

 

Recueil: Le Secret secret
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Coule en paix (Anna Akhmatova)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2017



Coule en paix le Don paisible,
La lune jaune entre dans la maison.

Bonnet de travers, elle entre.
La lune jaune voit une ombre.

Cette femme, elle est malade,
Cette femme est seule,

Fils en prison, mari en terre,
Priez pour moi.

(Anna Akhmatova)

 

Titre: L’églantier fleurit et autres poèmes
Traduction: Marion Graf et José-Flore Tappy
Editions: La Dogana

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elle (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2017



Elle possède
Ce qui fait qu’on regarde

Couler l’eau du ruisseau
Sans jamais se lasser.

(Guillevic)

Illustration: Paul Delvaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Ce qui brille (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2017



Ce qui brille dans la lumière
brille dans le feu
et coule dans l’eau.

(Laurent Albarracin)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Sur le visage de l’horizon (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 15 avril 2017



 

Sur le visage de l’horizon
coulent les larmes du temps
Laisse ta poésie
les transformer en étoiles

(Adonis)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’amour a la forme (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2017



 

L’amour a la forme d’un espace
coulant entre tes seins

(Adonis)

Illustration: Jean-Gabriel Domergue

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Sur la digue (Lieou Yu-Si)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2017



Sur la digue

De la rive Sud à la rive Nord, le regard s’étend sur les flots brumeux.
Dans la nuit, les chansons des voyageurs se répondent:
«Les Feuilles de Pêchers» disent l’amour, «Les Branches de Bambous», la mélancolie.
L’eau coule sans cesse et la lune éclaire toutes choses.

(Lieou Yu-Si)

 Illustration: Hiroshige

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Libération (Marie Dauguet)

Posted by arbrealettres sur 31 mars 2017



Libération

Le soleil dans les pommiers roses
Comme une harpe a tendu ses rayons,
Et voici que passe et se pose
Parmi les fils d’or l’essaim des guêpes en tourbillons.

L’herbe se tait sentimentale
Où point la véronique imperceptiblement,
Où l’ombre changeante s’étale
Se froisse et s’envole en de translucides déploiements

Mais c’est la nuit surtout, quand au pignon des fermes
Dorment les fleurs d’abricotiers
Et qu’étoilant la terre où palpitent des germes
S’ouvrent les boutons des fraisiers;

C’est la nuit quand l’eau sombre au bord des prés gargouille
Et que, monotone biniou,
S’élève indéfini le chant faux des grenouilles
Succédant au cri des coucous;

C’est la nuit quand survient dans sa verte tunique
La lune avec ses cheveux froids
Et que jase à mi-voix presque somnambulique
Le rossignol au fond des bois,

C’est la nuit qu’il est doux d’être un cœur qui délaisse
Sa chair comme un étroit tombeau,
Et fondu, mort d’amour, coule dans la caresse
Du vent aux blancheurs des sureaux.

(Marie Dauguet)

Illustration: Christian Schloe 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lettre de la montagne (Li Kieou-Ling)

Posted by arbrealettres sur 29 mars 2017



Lettre de la montagne

Au milieu des nuages brouillés, je construis ma chaumière.
De la poussière du monde mes traces s’éloignent de plus en plus.
Ne me demandez pas comment je passe mes jours!
Devant ma fenêtre, l’eau qui coule, à mon chevet, des livres.

(Li Kieou-Ling)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Acrobate (Vítězslav Nezval)

Posted by arbrealettres sur 14 mars 2017



Acrobate

A la fin l’acrobate s’était mis à se balancer
Sur les ailes du papillon des suicidés
II jeta une rose au petit marin
Dont les yeux fidèles et transparents comme un bon vent
Coulaient sur les joues
En regardant l’acrobate qui tombait
Et faisait voir dans sa poitrine ouverte
Son coeur noir comme une chauve-souris

Les agents de police se sont précipités
Pour faire des rapports exacts sur l’identité de cet acrobate fou
Qui en tombant a laissé un aveu si mystérieux
Qu’il faut le dire
Qu’il faut le crier
Qu’il faut le chuchoter
Qu’il faut se taire devant ses paroles si mystérieuses
Si mystérieuses
Qu’il faut les chanter.

(Vítězslav Nezval)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Gilles Candelier

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :