Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘couleur’

Les herbes m’ont dit (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 14 novembre 2019



Illustration    
    
Les herbes m’ont dit :
« Les fleurs auront la couleur
De larmes d’ivresse
Mais jusque-là reste ainsi,
Ne t’éveille pas fillette ! »

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’aime aussi vague à l’âme (Bernard Friot)

Posted by arbrealettres sur 13 novembre 2019



Illustration: Margaret Brohan
    
J’aime aussi vague à l’âme
doucement mélancolique
tête dans les nuages
et le coeur en écharpe.
Sourire à moitié
léger goût d’amertume
comme un regret
de ne pas aimer assez.
J’aime aussi vague à l’âme
aux couleurs de l’automne
bientôt il fera froid
chez moi.
Mais j’irai vers toi
me réchauffer
tête sur ton épaule
et coeur sous l’édredon.

(Bernard Friot)

 

Recueil: Je t’aime, je t’aime, je t’aime… Poèmes pressés
Traduction:
Editions: Folio Junior

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Beauté (Pierre Oster)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2019




    
Beauté,
couleur de l’être.

(Pierre Oster)

 

Recueil: Paysage du Tout
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Cent collines (Masaoka Shiki)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2019



Yamamoto Baiitsu automne 2 6 [800x600]

Cent collines
et la couleur des feuilles d’automne,
en un seul regard.

(Masaoka Shiki)

Illustration: Yamamoto Baiitsu

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Avec pour parure (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2019



Illustration
    
Avec pour parure
Des fleurs de toutes les couleurs,
Elle était belle
Cette femme mon amie
Allongée dans son cercueil

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Enfant amoureuse (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2019



Illustration: Suzuki Harunobu
    
Enfant amoureuse
Qui rassemble ses couleurs
Dans un coin de nuit
Son printemps n’est-il celui
Des dieux de l’Antiquité ?

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Et alors soudain les fleurs (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 30 octobre 2019




    
Et alors soudain
Les fleurs perdirent couleurs
À l’heure du printemps
Pour laisser régner le dieu
Du doute et du désarroi

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pierre (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2019



Pierre tombée du mur,
Et tenue dans ma main,
J’ai ta géométrie.

Je peux la tendre ailleurs
Et me loger dedans.

Tu me donnes aussi
Ta chaleur, ton grain,
Ton poids, ta couleur.

Je peux en habiller cette géométrie
Que je projetterais.

Mais la pulpe de ton silence,
Ton soupir avorté,

Viens voir en moi
Si tu t’y reconnais.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La couleur pourpre (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 24 octobre 2019




    
La couleur pourpre,
À qui donc la raconter ?
Tremblements de sang,
Pensées émues de printemps,
En pleine floraison la vie !

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE FLEUVE (Henri De Régnier)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019



 

LE FLEUVE

Emporte dans tes yeux la couleur de ses eaux.
Soit que son onde lasse aux sables se répande
Ou que son flot divers, mine, contourne ou fende
La pierre qui résiste ou cède à ses travaux;

Car, sonore aux rocs durs et plaintif aux roseaux,
Le fleuve, toujours un, qu’il gémisse ou commande,
Dirige par le val et conduit par la lande
La bave des torrents et les pleurs des ruisseaux.

Regarde-le. Il vient à pleins bords, et sa course
Mène jusqu’à la mer la fontaine et la source
Et le lac tout entier qu’il a pris en ses bras.

Sois ce fleuve, Passant! que ta pensée entraîne
En son cours où toi-même, un jour, tu les boiras,
Ta source intérieure et tes eaux souterraines.

(Henri De Régnier)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :