Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘couvert’

La nature serait mieux faite (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2017



La nature serait mieux faite
si la truite plutôt que d’écailles
était couverte d’amandes effilées.

(Laurent Albarracin)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

A la frontière (Lou Louen)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2017



Sous la lune noire et sous le vol très haut des oies sauvages,
Le chef des Huns s’est enfui à la faveur de la nuit.
Quand la cavalerie légère s’apprête à le poursuivre,
La neige tombe en abondance, arcs et couteaux en sont couverts!

(Lou Louen)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Carte du Royaume des Précieuses (Charles Sorel)

Posted by arbrealettres sur 8 mars 2017



La Carte du Royaume des Précieuses

On s’embarque sur la Rivière de Confidence
pour arriver au Port de Chuchoter.

De là on passe par Adorable, par Divine, et par Ma Chère,
qui sont trois villes sur le grand chemin de Façonnerie
qui est la capitale du Royaume.

A une lieue de cette ville est un château bien fortifié
qu’on appelle Galanterie.
Ce Château est très noble,
ayant pour dépendances plusieurs fiefs,
comme Feux cachés, Sentiments tendres et passionnés
et Amitiés amoureuses.

Il y a auprès deux grandes plaines de Coquetterie,
qui sont toutes couvertes d’un côté par les Montagnes de Minauderie
et de l’autre par celles de Pruderie.

Derrière tout cela est le lac d’Abandon,
qui est l’extrémité du Royaume.

(Charles Sorel)

voir ici: Carte DE Tendre (et pas « du ».. Tendre est un Pays.. un BEAU Pays!)  de Madeleine de Scudéry (15/11/1607  02/06/1701)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_Tendre
http://www.miscellanees.com/t/tendre01.htm

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La jeunesse décomposée (Anne Perrier)

Posted by arbrealettres sur 25 janvier 2017



La jeunesse décomposée
La terre couverte de plaies
Hélas hélas où conduire mes pas
Vole ma vie en éclats
Et que la poésie se pare
De tout ce que je perds

(Anne Perrier)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Xing Jianjian 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DANS LA CHAMBRE (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2017



 

DANS LA CHAMBRE

Dans la chambre nous rongeons la saveur de la faim
Notre imagination divague entre les murs blancs
Couverts comme de grandes pages lisses
Notre pensée erre sans répit à travers les cartes du monde
Notre vie ressemble à une robe qui n’aurait pas grandi avec nous

***

NO QUARTO

No quarto roemos o sabor da fome
A nossa imaginação divaga entre paredes brancas
Abertas como grandes páginas lisas.
O nosso pensamento erra sem descanso pelos mapas
A nossa vida é como um vestido que não cresceu connosco

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

Illustration: Edward Hopper

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le jour se lève (Marie-Anne Bruch)

Posted by arbrealettres sur 4 janvier 2017



Le jour se lève
sur un ciel couvert : passage
du noir au gris.

(Marie-Anne Bruch)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Souffrir Par Toi N’est Pas Souffrir (Julien Clerc)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2016



chandail-7-800x600

Souffrir Par Toi N’est Pas Souffrir

Si un jour tu veux revenir
Sans mots, sans pleurs, sans même sourire
Négligemment et sans te retenir
Sans farder du passé tout l’avenir…
Le soir quand je te vois sourire
Sur cette photo qui ne veut rien dire
Sous ta vieille lampe qui tremble et chavire
Tu viens grimacer dans mes souvenirs

Maintenant, comme avant,
Doucement, sans pâlir, sans mentir, sans souffrir…
Aujourd’hui, je te dis:
Souffrir par toi n’est pas souffrir,
C’est comme mourir ou bien faire rire
C’est s’éloigner du monde des vivants
Dans la forêt, voir l’arbre mort seulement.
Comme un jour tu viendras sûrement
Dans ce salon qui perd son temps,
Ne parlons plus jamais de nos déserts…
Et si tu restes je mets le couvert
Maintenant, comme avant,
Doucement, sans pâlir, sans mentir, sans souffrir
Aujourd’hui, je te dis:
Tous les voyages ne veulent rien dire
Je sais des choses qui te feraient rire
Moi qui entassais des souvenirs par paresse
Ce sont tes vieux chandails que je caresse

Maintenant, comme avant, doucement
Restons-en au présent pour la vie,
Aujourd’hui, reste ici

(Julien Clerc)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vent étincelant (Michio Ikemoto)

Posted by arbrealettres sur 9 décembre 2016



chevreau

Vent étincelant —
Le museau du chevreau
tout couvert de lait

(Michio Ikemoto)

Illustration

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Portier du ciel (Pascal Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2016





Portier du ciel

Couvert de plumes ou vêtu de haillons,
il sera nommé portier du ciel.

(Pascal Boulanger)

Illustration: Hartig Kopp Delaney

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

UN SALUT (André Velter)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2016



dnase-de-shakti-shiva-664-800x600

UN SALUT

Dans la chambre des métamorphoses
Je n’envisage aucune redite
Aucun réflexe aucun retour
Juste un salut à ce Shiva dansant
Couvert de flammes couvert de fleurs

(André Velter)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :