Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘craintivement’

La nuit ronfle (Georg Büchner)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2018



    

La nuit ronfle au-dessus de la terre et s’agite en un songe atroce.
Des pensées, des désirs à peine soupçonnés, troubles et informes,
qui se dissimulaient craintivement à la lumière du jour,
reçoivent maintenant figure et relief
et se faufilent comme des voleurs dans la demeure silencieuse du rêve.
Ils ouvrent les portes, regardent par les fenêtres, s’incarnent à moitié.

(Georg Büchner)

 

Recueil: La Mort de Danton
Traduction:
Editions:

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Poètes (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2016




Sa tête s’abritait craintivement sous l’abat-jour de la lampe.
Il est vert et ses yeux sont rouges.
Il y a un musicien qui ne bouge pas.
Il dort; ses mains coupées jouent du violon
pour lui faire oublier sa misère.

Un escalier qui ne conduit nulle part
grimpe autour de la maison.
Il n’y a, d’ailleurs, ni portes ni fenêtres.
On voit sur le toit s’agiter des ombres
qui se précipitent dans le vide.
Elles tombent une à une et ne se tuent pas.
Vite par l’escalier elles remontent et recommencent,
éternellement charmées par le musicien qui joue toujours du violon
avec ses mains qui ne l’écoutent pas.

(Pierre Reverdy)

Illustration: Marc Chagall

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :