Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘cris’

Et nous étions ainsi dans une nuit massive (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



Et nous étions ainsi dans une nuit massive
l’un à l’autre mêlés, nos chevelures
confondues, nos branches, nos racines,
et nous tombions comme un seul arbre ainsi
avec lenteur dans un silence lisse.
Sans doute les gardiens demeuraient aux remparts,
vieux ennemis vêtus de fer, mais invisibles;
les chiens tournaient sans doute dans les cours
auprès des portes condamnées.
Il n’y avait ni feu ni terre, mais une absence
de cris et de regards, la paix des gouffres,
et nous tombions ainsi l’un à l’autre mêlés
avec lenteur vers l’invisible eau noire.

(Jean Joubert)


Illustration: Sabin Balasa

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aube (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



Aube

Une robe vole, de branche en branche, vers l’étang,
surprise, terrassée, exhale un jeune corps
sur le parfum des eaux.

Chair frissonnante, tendre éclair
d’une vitre qui bouge à l’aube
après la nuit des fauves moites,

le corps qui cherche une autre nuit
où se défaire de ces cris
trouve l’inquiétude de l’eau.

Et la robe-mouette immobile
dans sa brusque candeur brisée
s’est couverte de mouches noires.

(Jean Joubert)

Illustration: John Everett Millais

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Il y aura toujours des oiseaux (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2017



Innumérables noms dans le nid d’un seul.
Il y aura toujours des oiseaux pour peupler de cris
l’espace vide.

(Edmond Jabès)

Illustration: Gil.G.

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | 4 Comments »

Nouveau-né (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2016



Dans ses cris frémissants
Se cache une parole infiniment mystérieuse
Qui jaillie du plus profond de l’âme originelle
Voudrait se dire au monde

(Ping Hsin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je t’aime (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2016



Par quels cris et par quels gestes est-on passé
Avant de pouvoir dire: « Je t’aime »?

(Ali Hamouda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

L’innocence nue (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2016


h-20-1416104-1234037533

 

Bloc intransigeant
Même réduit en miettes
Nous sommes la vie entière

Sous l’ignoble marteau
Chaque bris rejoint tous les cris
Chaque éclat

Clame l’innocence nue

(François Cheng)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans la vieille tour (Pierre Morhange)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2015



La ronde d’enfants aux cris jeunes
Sonne mon vieil âge dans ma poitrine
C’est une volée cruelle et belle
Dans la vieille tour dont toutes les pierres songent.

(Pierre Morhange)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :