Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘croassement’

CONTEMPLATION (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 16 novembre 2018




    
CONTEMPLATION

Avec une peur ancienne se lamentent ou pleurent les voix.
Des formes fugitives venues pour la cérémonie
où elles arracheront de toi le coeur de ta figure lointaine.

La nuit fulgure au dedans de ton masque.
Elles te percent de croassements,
elles te martèlent d’oiseaux noirs.

Des couleurs ennemies s’unissent dans la tragédie.
Quand nous sommes arrivés au centre de l’obscurité
le bois s’est ouvert.

Les formes épouvantées de la nuit sont mortes
et il n’y a plus eu ni dehors ni dedans.

Elles t’ont précipitée,
tu as disparu le masque à la main.
Et plus rien n’a eu l’air d’un coeur.

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CONTEMPLATION (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2018




CONTEMPLATION

Les formes épouvantées moururent et il n’y eut plus
ni au-dehors ni au-dedans. Nul n’écoutait l’endroit
car cet endroit n’existait plus.
A seule fin d’écouter les voici qui écoutent l’endroit.
A l’intérieur de ton masque la nuit lance des éclairs.
On te transperce de croassements.
On te martèle avec des oiseaux noirs.
Des couleurs ennemies s’unissent dans la tragédie.

(Alejandra Pizarnik)

Illustration: Caspar David Friedrich

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES CROASSEMENTS (Norge)

Posted by arbrealettres sur 15 août 2018



LES CROASSEMENTS

Amis, ne laissez pas croasser vos idées.
Des idées qui croassent finissent par becqueter.
Elles iraient becqueter jusqu’à l’os vos bestiaux, vos songes, vos sourires.
Et puis, c’est votre coeur qui serait dévoré.
Non, non, pour les idées, pas de croassements, et rien que des cantiques.

(Norge)


Illustration: Odilon Redon

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

LES CORBEAUX (La Flûte de Jade)

Posted by arbrealettres sur 15 mars 2018



corbeaux 4 [1280x768]

LES CORBEAUX

Les derniers feux du soleil dorent les nuages de poussière
qui flottent autour des remparts de la ville.
Des corbeaux volent au-dessus d’un cèdre où ils passeront la nuit.
Leurs croassements frappent l’oreille de l’épouse d’un guerrier
qui est assise près de sa fenêtre et qui tisse de la soie.
Elle lève la tête.
Elle regarde les remparts.

Voici qu’elle songe à celui qui ne reviendra peut-être pas,
à tous ceux qui ne reviendront peut-être pas.

Maintenant, elle contemple sa couche,
et ses larmes tombent comme une pluie d’été.

(La Flûte de Jade)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vallon déserté (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2017




    
Le vallon déserté
s’écoute puis s’oublie
dans la fumée d’automne

Une corneille se pose
au bout de la branche fourchue
de l’unique chêne

Son croassement frappe la rocheuse paroi
trop murée dans le silence
pour se faire encore

Écho

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un son maigre et pluvieux sonne en fausset mes heures (Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2017



Un son maigre et pluvieux sonne en fausset mes heures,
Coassement — croassement — requiem des portes
Aux grands châteaux venteux dont le regard fait peur
Tandis que le grand vent glapit des noms de mortes,

Ou bruit de vieille pluie aigre sur quelque route
Qui n’invite qu’afin que le Destin s’égare
Vers le clocher aveugle à girouette bizarre ?
Ecoute — plus rien — Seul, le grand silence écoute…

Tu peux partir, ou t’endormir, ou bien mourir
Dans le sang ou la boue, ou même encore, belle,
Mendier ton pain de vieille aux pays inconnus ;

Car nulle autre aujourd’hui ne veut m’être réelle
Que cette mort des demains et du souvenir,
Que cette cloche du moment aux lointains nus.

(Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le croassement rauque d’un corbeau (Yves Leclair)

Posted by arbrealettres sur 21 août 2016



Le croassement rauque d’un corbeau
souligne la densité du silence

(Yves Leclair)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 4 Comments »

COMMENCEMENT DE L’AUTOMNE (Liu Han)

Posted by arbrealettres sur 7 février 2015



automnejpg

COMMENCEMENT DE L’AUTOMNE

Dans les croassements les corneilles se dispersent
Le paravent de jade plonge dans le silence
L’oreiller neuf offre une fraîcheur
tout comme l’air d’un éventail
A mon réveil après un sommeil je cherche
d’où vient le bruit d’automne
Au clair de lune le perron
est couvert de feuilles de platane

(Liu Han)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :