Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘cueillie’

Cueillie puis abandonnée (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 18 avril 2019



Cueillie
Puis abandonnée sur le sol
Une fleur
Qui ne sent pas bon

(Abbas Kiarostami)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

La fleur cueillie est devenue silence (Jean-François Mathé)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2018



la fleur cueillie est devenue silence
rose faite de tant d’yeux fermés
que son parfum nous gagne
comme le sommeil

où passerait la nuit
sinon à travers nous qui cherchons
les racines d’une île
sous l’eau sombre à tâtons

nous dormons nous respirons
pour rejoindre une enfance
un instant éclairée
par la source du souffle

(Jean-François Mathé)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans cette pomme (Anne Tardy)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2018



Dans cette pomme,
le soleil, la pluie
et la main qui l’a cueillie

(Anne Tardy)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | 3 Comments »

Plantée en toi (Aïcha Arnaout)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2016



 

Plantée en toi
et ne puis être cueillie

Les noces de l’eau sont parcimonieuses

(Aïcha Arnaout)

Illustration: Maria Cristina Baracchi

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Cette fleur (André Rivoire)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2016



Cette fleur que ses mains, que sa lèvre a touchée.
Et qu’elle a faite sienne entre toutes les fleurs,
Aujourd’hui sans parfum, sans forme et sans couleurs,
en un livre d’amour repose desséchée.

Elle même l’ignore, elle n’a jamais su
en l’oubliant, distraite, après l’avoir cueillie,
que je conserverais la chère fleur vieillie,
et c’est un souvenir que je n’ai point reçu.

Je me suis caché d’elle, et je crains le mystère
entre nous d’un reproche ou même d’un pardon;
en laissant près de moi la fleur à l’abandon,
peut-être sa pitié fut-elle involontaire.

Je ne sais rien de plus, mais je songe parfois
qu’aux soirs de solitude, en ses rêves de femme,
un peu de moi peut-être, a fleuri dans son âme
comme cette fleur vaine a passé dans ses doigts.

(André Rivoire)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’aubergine (Hosaï)

Posted by arbrealettres sur 24 août 2016



L’aubergine juste cueillie
grince
quand je la lave

(Hosaï)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :