Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘déconvenue’

L’éclair me dure (René Char)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2018



L’éclair me dure.
La poésie me volera de la mort.
Enfonce-toi dans l’inconnu qui creuse. Oblige-toi à tournoyer.
Je ne puis être et ne veux vivre que dans l’espace et dans la liberté de mon amour.
Tout ce qui nous aidera, plus tard, à nous dégager de nos déconvenues s’assemble
autour de nos premiers pas.
Ne te courbe que pour aimer. Si tu meurs, tu aimes encore.
Nous sommes écartelés entre l’avidité de connaître et le désespoir d’avoir connu.
L’aiguillon ne renonce pas à sa cuisson et nous à notre espoir.

(René Char)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Misha Gordin

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MODELE (Jacques Basse)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2017




    
MODELE

modèle
elle le fut
dans les revues

clin d’oeil velouté
sourires appuyés
plein de sous-entendus

quelques jours je l’ai cru

mais très tôt
tel un oiseau
elle s’est envolée
vers des nuits éthérées

le fil ici s’est rompu

étrange déconvenue
que côtoie l’éphémère
à la dérisoire chimère

a disparu le modèle

plus un mot d’elle

(Jacques Basse)

 

Recueil: Le temps des Résonances
Editions: Rafaël de Surtis

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :