Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘découvrir’

UN BRUIT DE SOIE (Anne Hébert)

Posted by arbrealettres sur 7 juillet 2017



UN BRUIT DE SOIE.

Un bruit de soie plus lisse que le vent
Passage de la lumière sur un paysage d’eau.
L’éclat de midi efface ta forme devant moi
Tu trembles et luis comme un miroir
Tu m’offres le soleil à boire
À même ton visage absent.
Trop de lumière empêche de voir ;
l’un et l’autre torche blanche,
grand vide de midi
Se chercher à travers le feu et l’eau fumée.
Les espèces du monde sont réduites à deux
Ni bêtes ni fleurs ni nuages.
Sous les cils une lueur de braise chante à tue-tête.
Nos bras étendus nous précèdent de deux pas
Serviteurs avides et étonnés
En cette dense forêt de la chaleur déployée.
Lente traversée.
Aveugle je reconnais sous mon ongle
la pure colonne de ton coeur dressé
Sa douceur que j’invente pour dormir
Je l’imagine si juste que je défaille.
Mes mains écartent le jour comme un rideau
L’ombre d’un seul arbre étale la nuit à nos pieds
Et découvre cette calme immobile distance
Entre tes doigts de sable et mes paumes toutes fleuries.

(Anne Hébert)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Là où il n’y avait que les cicatrices (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



 

Là où il n’y avait que les cicatrices
d’une ancienne pluie
je découvre le plaisir de ma soif
tu me donnes l’eau fraîche
dont j’avais besoin
pour faire téter mes paroles

(Luis Mizón)

Illustration: Guillaume Bodinier

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je voyageai (Jacques Canut)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2017



 

Je voyageai sans imaginer que la haine
empoisonne tout pays.

Je découvris le plus profond
du puits de mon existence,
le méprisable visage de la planète.

Progresserons-nous sans mentir
sans blesser ?

Au désert,
en exil,
comment mesurer
le chemin parcouru ?

(Jacques Canut)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Absente de ce lieu (Jacques Jouet)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2017



Absente de ce lieu
première lettre entre toutes les lettres
et cette infirmité
ouvre le livre et découvre une porte.

(Jacques Jouet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Anagramme (Pierre Coran)

Posted by arbrealettres sur 5 juin 2017




    
Anagramme

Par le jeu des anagrammes,
Sans une lettre de trop,
Tu découvres le sésame
Des mots qui font d’autres mots.

Me croiras-tu si je m’écrie
Que toute neige a du génie ?

Vas-tu prétendre que je triche
Si je change ton chien en niche ?

Me traiteras-tu de vantard
Si une harpe devient un phare ?

Tout est permis en poésie.
Grâce aux mots , l’image est magie.

(Pierre Coran)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Ô frère, mon coeur soupire (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017



 

Illustration

    
Ô frère, mon coeur soupire après le vrai Maître, qui remplit la coupe de l’amour
pour me l’offrir après y avoir bu.

Il lève le voile et Brahma se révèle à mes yeux.
Il découvre en Lui les mondes, et me fait entendre la musique mystérieuse.
Il me montre que joies et douleurs ne font qu’un.

Toutes ses paroles sont pleines d’amour.

Kabîr dit : « En vérité il n’a rien à craindre de celui qui possède un tel Maître
pour le conduire dans un sûr refuge. »

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où est l’utilité des mots (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2017



 

Illustration

    

Où est l’utilité des mots puisque l’amour a enivré mon coeur ?
J’ai enveloppé le diamant dans mon manteau :
pourquoi le découvrir à tous moments ?

Quand le plateau de la balance était léger, il montait;
à présent qu’il est chargé à quoi bon peser sur lui.

Le cygne a pris son vol jusqu’au lac qui est là-bas derrière les montagnes ;
pourquoi rechercherait-il les mares et les fossés ?

Ton Seigneur est en toi;
pourquoi tes yeux s’ouvriraient-ils sur le monde extérieur ?
Kabîr dit : « Écoute mon frère !
mon Seigneur m’a ravi et m’a uni à Lui. »

(Kabîr)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Brefs (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2017



 

Illustration 

    
Brefs

De l’autre côté de la forêt
le ciel prend ses quartiers,
les noms deviennent fleuves.
Ce que l’on n’aperçoit plus
existe alors de plein droit.
Le bleu atteint ta perfection
pour découvrir un paysage
restituant au corps sa part d’infini.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Absence (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 14 mai 2017



Absence

Je n’ose ouvrir la porte
de crainte de découvrir
un cadavre allongé derrière
ou de respirer l’odeur de l’absence.

(Jean-Baptiste Besnard)

son site ici: Jean-Baptiste Besnard

Illustration: Vladimir Kush

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Vérité mirage (Max Alhau)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2017



Illustration
    
Vérité mirage

Le feu éteint, la cendre s’envole.
Les traces que l’on découvre
nous renvoient à un destin
aussi léger que notre souffle.
II ne subsiste de ce passage
souligné en blanc
que des images tremblant à contre-temps.
L’éclair, convenons-en,
aura été à notre mesure.

(Max Alhau)

 

Recueil: Présence de la Poésie
Editions: Editions des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :