Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘déferlante’

Chaque fois que la vague de ton corps me soulève (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2017



 

Chaque fois
que la vague de ton corps me soulève
ton visage s’illumine
pendant que la déferlante se prépare
à l’horizon
pour tomber dans mes bras
de toutes ses forces
je te supplie de me faire naître
et tu me fais mourir

(Luis Mizón)

Illustration: Pascal Renoux

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chaque fois que la vague de ton corps me soulève (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2016


 

Chaque fois
que la vague de ton corps me soulève
ton visage s’illumine
pendant que la déferlante se prépare
à l’horizon
pour tomber dans mes bras
de toutes ses forces
je te supplie de me faire naître
et tu me fais mourir

(Luis Mizón)

Illustration: Yarek Godfrey

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VISÉE DU POÈME (Jean-Claude Xuereb)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2015



 

VISÉE DU POÈME

Inguérissable blessure de l’être
s’entassent les jours de passage
aux éclairs à peine entrevus
déjà distancés en désordre
seules quelques lueurs palpitent
dans la clignotante conscience
de cette irréversible traversée

Ainsi le maître du navire
en cabine de pilotage
veille à poursuivre l’avancée
quand les déferlantes submergent
par intermittence le gaillard
prélude au possible naufrage
au moins sait-il tenir le cap

Vivre seulement vivre et dire
à fleur de lumière et le ciel
les mots en saccades respirent
d’un rythme sensible à l’écoute
de l’informulable exigence
sans ordonnance ni consigne
pour accueillir l’instant présent

(Jean-Claude Xuereb)

Illustration: Odilon Redon

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :