Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘défi’

Un coeur est gravé (Claude Chambard)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2017




    
un coeur est gravé sur un arbre
un coeur
par défi gravé sur un peuplier
un coeur
bruisse avec les feuilles
au bord de la rivière

la solitude est enfermée dans
le coeur

(Claude Chambard)

 

Recueil: Le chemin vers la cabane
Traduction:
Editions: Le bleu du ciel

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nus (Jean-Noël Guéno)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2017



 Nathalie Pelacchi    Pins_enlaces

Nus

spectres tendus
sur le bleu

deux pins mêlés
couple enlacé
supplicié aux tempêtes.

Poings dressés.

Défi à la vie.

En eux
toujours
la brûlure de la sève.

(Jean-Noël Guéno)

Illustration: Nathalie Pelacchi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Blanc à remplir (Aimé Césaire)

Posted by arbrealettres sur 4 octobre 2017



 

Blanc à remplir
sur la carte voyageuse
du pollen

N’y eût-il dans le désert
Qu’une seule goutte d’eau qui rêve tout bas,
Dans le désert n’y eût-il
Qu’une graine volante qui rêve tout haut,
C’est assez,
Rouillure des armes, fissures des pierres, vrac des ténèbres
Désert, désert, j’endure ton défi
Blanc à remplir sur la carte voyageuse du pollen.

(Aimé Césaire)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ecoute (Colette Gibelin)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2017



Ecoute

J’atteins de nouveau l’instant nul où l’avant et l’après s’anéantissent,
Foudroyés
Des grains de mimosas m’éclaboussent dans l’ombre
Je n’ai rien à t’apprendre
Je ne dure pas
Je ne perpétue que le défi de chaque seconde
Ne dis rien
Le présent est ce plaisir absolu de n’avoir pas de lendemain
Précédé de rien
Suivi de rien
Total

(Colette Gibelin)


Illustration: Odilon Redon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Gestes (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 29 juin 2017



Illustration: Aaron Siskind

    

Gestes
gestes de la vie ignorée
de la vie
de la vie impulsive
et heureuse à se dilapider
de la vie saccadée, spasmodique, érectile
de la vie à la diable, de la vie n’importe comment

Gestes du défi et de la riposte
et de l’évasion hors des goulots d’étranglement

Gestes de dépassement
du dépassement
surtout du dépassement
(pré-gestes en soi, beaucoup plus grands que le geste,
visible et pratique qui va suivre)

(Henri Michaux)

 

Recueil: Face aux verrous
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La foudre et le coeur (Lydie Dattas)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2017


2508693491_1

Mon coeur est à celui dont le coeur est à Dieu:
je ne peux pas aimer quelqu’un d’autre que Dieu.
Mon coeur a chancelé quand j’ai vu ton regard,
la terrible douceur qui vient de ton regard.
La foudre soulignait ce que disait le ciel:
le dieu dans la beauté nous parle un peu plus fort.
La beauté durcissait le feu de ton regard,
la foudre soutenait à peine ton regard,
la beauté reculait devant la vérité.
La foudre répétait sa menace admirable:
le tonnerre éclatait au centre de mon âme,
l’orage me jurait que tu étais vivant.
Mon âme a relevé le défi des étoiles:
le tonnerre a fini par entendre ma voix,
et mon amour profond comme le désespoir.
J’ai voulu que mon coeur devienne la beauté,
mon coeur est devenu l’éclair que je voyais.

(Lydie Dattas)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

A travers les ruines (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 25 février 2017



A travers les ruines
les ronces d’une extrême rigueur

Sur une mare tranquille
le défi du ciel

Un cri puis un appel
Le silence se souvient

(Georges Bonnet)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sans raison parfois (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 22 février 2017



Sans raison parfois
un souvenir naissait d’un bercement
de bruits d’oiseaux dans un buisson d’années
de la rumeur d’une forêt profonde
encore aimée des dieux
dans une nuit d’été d’étoiles familières
du silence de la mer
de la pâleur des dunes
du défi d’un orage
d’un désir mêlé au vent

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Il ne suffit pas (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2016



Il ne suffit pas de lever les mains
Ni de les abaisser
ou de dissimuler ces deux gestes
sous les embarras intermédiaires..

Aucun geste n’est suffisant,
même s’il s’immobilise comme un défi.

Reste une seule solution possible :
ouvrir les mains
comme si elles étaient des feuilles.

(Roberto Juarroz)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Ouvrir les mains (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 9 décembre 2016



Il ne suffit pas de lever les mains,
Ni de les abaisser
ou de dissimuler ces deux gestes
sous les embarras intermédiaires.

Aucun geste n’est suffisant,
même s’il s’immobilise comme un défi.

Reste une seule solution possible:
ouvrir les mains
comme si elles étaient des feuilles.

(Roberto Juarroz)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :