Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘délicieuse’

Telle doit être ta contemplation (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 21 janvier 2016


 

Telle doit être ta contemplation.
Une étreinte intime avec les corps.
En deçà de toute image.

Cette délicieuse saveur du vide,
qui donne goût à toute existence.

Cette saveur d’eau pure
qui désaltère de toutes les images.

(Gérard Pfister)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

MIDI (Charles-Ferdinand Ramuz)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2015




MIDI

Les lézards dorment en bougeant la queue dans les pierres ;
l’avant-toit ne fait plus par terre
la barre droite qu’il faisait ;
sur le talus, pour avoir frais,
les doigts cherchent une touffe d’herbe.

Tout est silence dans la maison, la cour est déserte ;
les canards bleus, les canards verts, les canards blancs
sont rangés, comme si on leur avait coupé la tête,
l’un à côté de l’autre au bord de l’étang.

Le chien, dans sa niche de paille et d’ombre,
le museau sur ses pattes, ronfle,
et seul le bout de son museau se montre.

De temps en temps seulement, on voit
un paquet de moineaux qui se laisse tomber du toit ;
ils font dans l’air une tache légère,
puis ils se roulent dans la poussière,

ils font alors une petite fumée, ? oh ! apportez-moi
une de ces pommes pas encore mûres, pleines d’acidité,
qu’on cueille aux arbres du verger,
avant le temps, avec la queue,

et dont le jus entre les dents
a une fraîcheur délicieuse.

(Charles-Ferdinand Ramuz)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

PENSÉE BISCORNUE (Pierre Morhange)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2015




PENSÉE BISCORNUE

A trois mètres de haut
La vie bien différente
Déjà loin de nos cerveaux,
C’est la mousse des toits campagnards
La parfaite couleur de l’usure

Un gros rocher comme une citrouille
Les fumées, les oiseaux, la rêverie
Les lucarnes, les formes biscornues
Le coin d’un escalier, le noir d’une trappe
Ce qui se promène la nuit
Ce qui n’ayant nulle peur de l’ombre
Y mange, y court, y vit
Ce qui ne donne à quiconque
L’envie d’y aller
Ce qui est personnel comme un chat
La vie délicieuse à trois mètres de haut.

(Pierre Morhange)

Illustration: ArbreaPhotos

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Les pommes (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2015



Les pommes

Les pommes sont rouges ou jaunes
Dans le pommier vert
Comme des seins bien ronds
Dans un corsage de verdure
Le gui s’accroche aux branches
En colliers de perles blanches

Le ciel est bleu
Cela dépend des jours
Les pommes sont de reinette
Du Mans ou du Canada
De « gros-gars » ou de « lambeurre »
Dans le pommier vert
Nous les feront tomber dans l’herbe verte
Et nous les croquerons

Au « cul » du tonneau
De la chantepleure
Coule un cidre bien gouleyant
Dont l’odeur imprègne
L’air du cellier
Et nous en buvons
Une délicieuse bolée.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :