Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘dérobé’

Le champignon (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 13 août 2016



champignon 28

Le champignon

Je te portais masque sur mon visage
Mais sans savoir qu’il suffisait de vivre
Ou de tuer pour te détruire enfin.

Étais-je image, ou lièvre, ou lézard ?
Le temps coulait devant mes yeux aveugles.
Le temps, le temps ? sans doute aussi l’aurochs
Sinon cet autre eu moi qui se cachait.

Comme il est bon de naître étant fruit mûr,
De se trouver sous des couches d’humus,
Champignon vif à des mains dérobé,
Et vénéneux seulement pour soi-même.

(Robert Sabatier)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

ÉNIGME POUR LES TOURMENTÉS (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2015



 

Mihai Criste   (5)

ÉNIGME POUR LES TOURMENTÉS

Un jour parmi les jours de l’année à venir
je trouverai une heure différente :
une heure à chevelure cataracte,
une heure jamais encore écoulée :
comme si le temps, se cassant,
ouvrait une fenêtre : un orifice
par où nous glisser vers le fond.

Bon, ce jour-là avec cette heure
arrivera et laissera tout transformé :
on ne saura plus si l’hier s’en est allé
ou si ce qui revient n’était jamais passé.

Lorsque de ce cadran une heure tombera
à terre, n’étant par quiconque recueillie,
lorsque, enfin, nous aurons le temps bien amarré,
nous saurons vraiment où commencent
ou encore où s’achèvent les destins
car dans le tronçon mort ou simplement éteint
nous verrons clairement la matière des heures
comme on voit clairement la patte de l’insecte.

Et nous disposerons d’un pouvoir diabolique :
reculer dans le temps ou activer les heures,
regagner la naissance ou rejoindre la mort
avec un moteur dérobé à l’infini.

(Pablo Neruda)

Illustration: Mihai Criste

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :